Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

200 personnes manifestent à Brest contre la venue de Marine Le Pen

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

Environ 200 personnes manifestent ce jeudi midi à l'appel de 17 organisations syndicales contre la venue de Marine Le Pen à Brest, pour soutenir la candidate de son parti aux élections municipales dans la commune.

200 personnes se sont rassemblées à l'appel de 17 organisations syndicales
200 personnes se sont rassemblées à l'appel de 17 organisations syndicales © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Environ 200 personnes se sont réunies jeudi midi devant l'hôtel Continental à Brest pour protester contre la venue de Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement National est venue apporter son soutien à Renée Thomaïdis, conseillère régionale et candidate du parti pour les élections municipales à Brest. 17 organisations syndicales ont appelé à ce "pique-nique antifasciste".

Deux interpellations 

Une vingtaine de manifestants antifascistes sont entrés vers 13 heures 15 dans le hall de l'hôtel, en scandant des chants contre le Rassemblement National. Ils sont ressortis dans le calme à l'arrivée des policiers, un quart d'heure plus tard. Les forces de l'ordre ont ensuite formé un cordon de sécurité pour empêcher toute intrusion.

Un cordon de policiers est arrivé sur place après l'entrée d'une vingtaine de manifestants dans le hall de l'hôtel - Radio France
Un cordon de policiers est arrivé sur place après l'entrée d'une vingtaine de manifestants dans le hall de l'hôtel © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

La conférence de presse de Marine Le Pen prévue sur place a été déplacée au local du Rassemblement National, dans le quartier Recouvrance. Elle s'est déroulée sous haute protection des forces de l'ordre : une partie des militants antifascistes se sont rendus sur place. Quelques échauffourées ont éclaté avec les forces de l'ordre. Deux jeunes de 18 et 21 ans ont été interpellés et placés en garde à vue pour jets de pierres, pommes et oeufs sur les forces de l'ordre. L'un d'eux avait par ailleurs une arme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu