Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

2017, année noire sur les routes de la Sarthe

mardi 5 décembre 2017 à 19:12 Par Julien Jean, France Bleu Maine

Le nombre de morts sur les routes du département s'élève déjà à 50 depuis le début de l'année. C'est 15 de plus que sur l'ensemble de 2016 et il faut remonter 11 ans en arrière pour trouver un bilan aussi mauvais.

Panneau avertisseur de radar à Duneau dans la Sarthe.
Panneau avertisseur de radar à Duneau dans la Sarthe. © Radio France - Julien Jean

Duneau, Sarthe, France

Même si 2017 n'est pas encore terminée, il est déjà certain qu'elle restera comme une année catastrophique en Sarthe en terme de sécurité routière. Pour la première fois depuis 2006, le nombre de personnes mortes dans des accidents de la routes s'élève à 50. C'est 15 de plus que sur toute l'année 2016 et quasiment le double de 2013, année historiquement basse avec "seulement" 27 tués sur les axes du département.

A Duneau, près de Connerré, le maire Michel Mary exprime une certaine lassitude : "Les gens roulent plus vite, on le voit bien ici sur la route de Paris". Il s'agit de la départementale 323, l'ex nationale qui coupe en 2 cette commune de 1087 habitants, où plusieurs très graves accidents se sont produits ces dernières années. "On a un virage en côte, une mauvaise visibilité et de la vitesse à 100 mètres du bourg. C'est dangereux, c'est clair" confirme l'élu. Deux accidents mortels se sont produits à cet endroit en décembre 2016 et janvier 2017. "Cela fait 3 morts et à chaque fois, le maire est appelé. Le dernier accident, je suis resté pendant 2 heures à côté des deux personnes décédées avec les gendarmes. Ce sont des choses qui vous marquent. On ne peut pas oublier".

Michel Mary, le maire de Duneau indiquant l'endroit où se sont produits deux accidents mortels en décembre 2016 et janvier 2017 - Radio France
Michel Mary, le maire de Duneau indiquant l'endroit où se sont produits deux accidents mortels en décembre 2016 et janvier 2017 © Radio France - Julien JEAN

Un radar fixe peu dissuasif

Du fait de la dangerosité de cette portion, un radar fixe a été installée en 2008. "Mais le problème, c'est que les gens freinent et accélèrent juste après" explique le maire de Duneau. D'autres l'oublient carrément. "Certains riverains n'y font plus attention et se font flasher". Preuve de ce relâchement : il y a eu 320 flashs en 2016 contre 52 en 2015. Pour Michel Mary, le radar automatique n'est plus assez dissuasif. Il a d'ailleurs demandé des aménagements pour améliorer la sécurité routière sur commune. Depuis 2015, la vitesse est limitée à 70 km/h au lieu de 90. "Mais les gens conduisent toujours comme des abrutis" lâche un riverain en colère. "Ils ne font plus gaffe aux radars, alors des panneaux, vous pensez...".