Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

21 336 candidats passent le bac dans l'académie d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

C'est par la redoutable et redoutée épreuve de philosophie que les 21 336 candidats de l'académie d'Amiens attaquent ce lundi la semaine d’épreuves du baccalauréat. Toujours un moment de stress pour les élèves, les parents et les enseignants !

21336 candidats passent le bac 2019 dans l'académie d'Amiens
21336 candidats passent le bac 2019 dans l'académie d'Amiens © Maxppp - Pierre Heckler

Amiens, France

Pas de retardataire au lycée Michelis à Amiens. Les 268 candidats du baccalauréat 2019 se sont tous présentés à l'heure ce lundi matin pour lancer cette semaine d'examen. Les élèves sont même arrivés plus tôt que d'habitude et souvent accompagnés par un membre de leur famille témoigne Eric Alexandre, le proviseur de établissement qui reconnait que la philosophie reste une épreuve toujours très particulière. "Toutes les familles portent souvent leur candidat" sourit le proviseur qui confesse que le bac est compliqué pour tout le monde. Y compris pour les organisateurs pour qui la nuit aussi est courte !

Une course contre la montre pour distribuer les sujets

Deux enseignants du lycée Michelis ont répondu à l'appel à la grève de la surveillance des épreuves lancée par dix syndicats. Des grévistes présents ce lundi au sein du lycée et prêts à surveiller en cas de besoin explique le proviseur. Le mouvement de grève n'impacte donc pas l'organisation de l'épreuve de philosophie : dans chacune des trente salles dédiées au bac, il y a bien deux surveillants. Les sujets ont donc été distribués à 8h tapante, c'est toujours "une course contre la montre mais il n'y a pas eu de couacs" selon Eric Alexandre. 

Des détecteurs de téléphones portables pour lutter contre la triche

Si les anti-sèches sont compliquées à réaliser pour la philosophie, le lycée Michelis est équipé depuis deux ans de dispositifs pour lutter contre la triche. Il y a toujours la bonne vieille méthode : les téléphones dans les cartables et les cartables réunis au fond de la classe. Dans ce lycée du centre-ville d'Amiens, pas de brouilleurs mais des détecteurs de téléphones portables. Ils passent dans chacune des classes et ont surtout un effet dissuasif selon le proviseur Eric Alexandre dont vous pouvez réécouter l'interview ici.

Les résultats du bac seront publiés le 5 juillet. Début du rattrapage le 10 juillet.

En 2018, le lycée Michelis affichait un taux de réussite de 90 % aux épreuves du bac.