Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vingt-deux pins maritimes bientôt abattus au Pontet

mardi 2 octobre 2018 à 18:02 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

À compter du 15 octobre prochain, 22 grands pins maritimes seront abattus au centre-ville du Pontet. Ils ne sont pas malades, mais leurs racines déforment à plusieurs endroits la chaussée et les trottoirs de la rue de Lattre de Tassigny. Une décision contestée par les écologistes.

La rue du Maréchal de Lattre de Tassigny bientôt privée de ses grands pins
La rue du Maréchal de Lattre de Tassigny bientôt privée de ses grands pins © Radio France - Daniel Morin

Le Pontet, France

Ils sont majestueux, en bonne santé et leur ombre est très appréciée. Malgré cela, les jours des 22 pins de la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, près de la Poste en centre ville, sont comptés. La Ville a décidé de les abattre à compter du 15 octobre car leurs racines déforment la chaussée et les trottoirs à plusieurs endroits et notamment devant la Maison de retraite. Aux problèmes de sécurité routière s'ajoute la circulation des piétons sur les trottoirs et des personnes à mobilité réduite. 

La ville n'entend pas réparer une nouvelle fois les dégâts causés par les arbres sans s'attaquer... à la racine du problème. Ils seront donc abattus et la rue sera entièrement refaite pour le confort de tous.

Une décision dénoncée par les écologistes

La conseillère départementale d'Europe Ecologie Les Verts a demandé au Maire Joris Hébard de renoncer à son projet. Pour l'élue, le patrimoine végétal de la commune doit être préservé dans l'intérêt "de la santé des habitants." Les écologistes proposent à la Mairie notamment, de surélever les trottoirs et chaussées abîmées afin de sauver arbres et d'améliorer le confort des usagers de la rue. "Pas question de jouer une fois de plus avec la sécurité et l'argent des contribuables pontétiens" répond le premier magistrat. 

La campagne d'abattage et de requalification de la rue débutera le 15 octobre, durera 6 à 8 semaines et coûtera 215.000 euros au total

La décision de la Mairie du Pontet est critiquée par les écologistes. Reportage de Daniel Morin

Les écologistes Sylvie Fare et René Pélisson aux côtés d'habitants mécontents  - Radio France
Les écologistes Sylvie Fare et René Pélisson aux côtés d'habitants mécontents © Radio France - Daniel Morin
Le Maire du Pontet Joris Hébrard et son directeur de cabinet montrent les dégâts causés par les racines  - Radio France
Le Maire du Pontet Joris Hébrard et son directeur de cabinet montrent les dégâts causés par les racines © Radio France - Daniel Morin
Par endroit, la chaussée constitue un véritable danger pour la sécurité routière  - Radio France
Par endroit, la chaussée constitue un véritable danger pour la sécurité routière © Radio France - Daniel Morin