Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

22 Sénonaises deviennent ambassadrices du cancer du sein

mardi 1 octobre 2013 à 15:40 Par Thomas Lavaud, France Bleu Auxerre

Elles vivent à Sens, travaillent dans le social, sont bénévoles dans des associations ou simples citoyennes. Elles rencontrent chaque jour les femmes en difficulté vivant dans les quartiers de la ville. En devenant ambassadrices, elles s'engagent à leur rappeler l'importance du dépistage. Une opération qui rentre dans le cadre d'octobre rose.

Campagne d'Octobre Rose contre le cancer du sein par Estée Lauder Companies.
Campagne d'Octobre Rose contre le cancer du sein par Estée Lauder Companies. © Ruban Rose

Ces ambassadrices bénévoles du cancer du sein ont été recrutées par deux services de la mairie de Sens :

Atout Sens , la régie chargée de maintenir le lien entre les habitants des quartiers et les institutions municipalesLa maison de promotion de la santé , qui veut faciliter l'accès de tous les habitants de Sens à la santé.

Après une première demi-journée de découverte de la maladie et de formation, les ambassadrices de Sens se réunissent à nouveau les 30 septembre et 1e octobre. Rencontre avec Mounia, l'une d'elles.

Cancer du sein Sens ENRO

Cette action est l'une des nombreuses organisées, à Sens et dans l'Yonne, dans le cadre d'octobre rose, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Avec environ 49.000 cas détectés en 2012, et près de 12.000 décès , le cancer du sein est le plus diagnostiqué chez les Françaises. Mais plus il est pris en charge tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

Entre 50 et 74 ans, Il est conseillé de passer une mammographie tous les deux ans chez un radiologue. Les Icaunaises sont plutôt de bonnes élèves dans ce domaine, explique le Docteur Christian Rigaud, de l'AIDEC, l'association icaunaise de dépistage des cancers.

Cancer du sein Sens SON 2