Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

24 Heures du Mans : de l'autre côté du circuit on cherche à profiter un peu du spectacle

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu Mayenne, France Bleu

À cause de la pandémie de Covid-19 les 24 Heures du Mans se déroulent cette semaine avec trois mois de retard et surtout à huis-clos. les fans font comme ils peuvent pour tenter de vivre un peu cette 88e édition.

Ces quatre lycéens en spécialité "maintenance véhicule" au Lycée Le Mans Sud ont trouvé un spot pour admirer la course
Ces quatre lycéens en spécialité "maintenance véhicule" au Lycée Le Mans Sud ont trouvé un spot pour admirer la course © Radio France - Solène Cressant

Si on les entend, on ne les voit pas. Cette année, les voitures des 24 Heures du Mans sont confinées dans le circuit, à cause de la pandémie de Covid-19. Mais certains Manceaux, fans de la course mythique, ne rateraient l'occasion de les apercevoir pour rien au monde. Alors au milieu d'un rond-point ou derrière un mur, ils essaient de vivre, à leur façon, cette 88e édition pas comme les autres.

C'est sûr que vu d'ici, de n'est pas la même chose, mais tant qu'on peut voir les voitures on est contents - Baptiste et ses amis du Lycée Le Mans Sud

Pour les lycéens, mordus de voiture en spécialité maintenance véhicule au Lycée Le Mans Sud, cette année "casse un peu la tradition" puisqu'ils assistent aux 24 Heures du Mans tous les ans.

Jean-Jacques arrive à identifier les voitures depuis un rond-point qui longe le circuit
Jean-Jacques arrive à identifier les voitures depuis un rond-point qui longe le circuit © Radio France - Solène Cressant

On ne les voit pas longtemps, on les voit de loin, mais ça fait quand même plaisir de les voir - Jean-Jacques, passionné

Théo et Tristan se réjouissent d'être là même si ce n'est pas l'idéal
Théo et Tristan se réjouissent d'être là même si ce n'est pas l'idéal © Radio France - Solène Cressant

Un peu plus loin, au milieu d'un rond-point Jean-Jacques admire les voitures avec la même ferveur, malgré la grand déception de ne pas pouvoir être à l'intérieur du circuit. Théo et Tristan eux avaient même pris leurs places, mais ils gardent le sourire et savourent la possibilité de voir les voitures, même juste un petit peu.

Reportage avec les mordus des 24 Heures du Mans à l'extérieur du circuit

Choix de la station

À venir dansDanssecondess