Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

24 Heures du Mans : le retour au pays du Sarthois Sébastien Bourdais

-
Par , France Bleu Maine

Le pilote sarthois Sébastien Bourdais est arrivé au Mans ce lundi après avoir participé ce week-end à une épreuve du championnat d'Indy Car. Ce sera sa dernière saison aux 24 Heures du Mans sous les couleurs de Ford. Le constructeur se retire.

Séance de dédicaces pour Sébastien Bourdais lors du pesage des 24H du Mans
Séance de dédicaces pour Sébastien Bourdais lors du pesage des 24H du Mans © Radio France - Christelle Caillot

Le Mans, France

Sébastien Bourdais rentre en France seulement une à deux fois par an dont l'une pour courir les 24 Heures du Mans. Et quand il arrive en Sarthe, il est très sollicité. Ce lundi après-midi lors du pesage, il a multiplié les autographes. C'est sa dernière participation avec Ford. Le constructeur se retire de la compétition.

C'est la fin d'un cycle

"On savait que le programme de Ford s'arrêterait au bout de quatre ans, donc fin 2019" souligne Sébastien Bourdais, "ce n'est pas une surprise. Les constructeurs restent rarement ad vitam aeternam dans les championnats. Ils attendent d'autres voitures, des choses différentes. La durée de vie de notre programme (quatre ans) a été normale et nous en avons largement profité de cette super auto. C'est la fin normale d'un programme de course".

Sébastien Bourdais à gauche avec ses co-équipiers Muller (au centre) et Hand (à droite) - Radio France
Sébastien Bourdais à gauche avec ses co-équipiers Muller (au centre) et Hand (à droite) © Radio France - Christelle Caillot

Nous avons une très bonne préparation de la voiture

"On arrive cette année au Mans avec une auto qui est extrêmement bien préparée" déclare Sébastien Bourdais, "elle est bien aboutie et super équilibrée. Elle est très agréable à conduire, contrairement à la première année, où nous avions beaucoup de chevaux sous le capot mais pas forcément le meilleur comportement". 

"Le Mans, c'est une course qui est très ouverte et on verra où on en sera quand on aura fait les premiers tours de piste. au bout de quelques heures de course, on devrait savoir à peu près où on se situe. Maintenant, c'est vrai aussi que c'est une course sur 24 heures et tout peut se passer".

La Ford numéro 68 que va conduire Sébastien Bourdais lors de son arrivée pour le pesage - Radio France
La Ford numéro 68 que va conduire Sébastien Bourdais lors de son arrivée pour le pesage © Radio France - Christelle Caillot