Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

24H du Mans : Une première pour Tony Parker

-
Par , France Bleu Maine

C'est la première fois que le champion de basket, fraîchement retraité assiste aux 24 heures du Mans. Invité par l'écurie IDEC sport (qui engage une voiture en LMP2), Tony Parker profite pleinement de l'événement. Il ne ferme pas la porte à une expérience plus poussée dans le sport automobile.

Tony Parker avec les trois pilotes de l'Oreca #48 d'Idec Sport: Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul Loup Chatin
Tony Parker avec les trois pilotes de l'Oreca #48 d'Idec Sport: Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul Loup Chatin © Radio France - yann lastennet

Le Mans, France

Il s'excuserait presque de n'être jamais venu aux 24 heures. " Idec m'a souvent invité, mais je n'ai jamais pu venir. J'étais souvent en finale NBA avec San Antonio". Tony Parker, tout sourire, prend le temps de répondre aux questions. Le jeune retraité des parquets a pu cette fois se libérer et répondre à l'invitation d'Idec avec qui il s'est associé pour monter une affaire immobilière. "Je viens d'arriver alors je n'ai pas encore pour découvrir la ferveur autour de l'épreuve. On m'a beaucoup parlé de la parade des pilotes. J'ai hâte d'y être". L'ancien capitaine des bleus discute longuement avec Paul Loup Chatin et Paul Lafargue, deux des pilotes de l'Oreca #48. "Je suis vraiment content d'être ici, de pouvoir vivre cette expérience car c'est un événement majeur. Les 24 heures sont connues dans le monde entier ".

Tony Parker n'exclut pas un jour de se lancer dans l'aventure du sport automobile

"Je ne ferme aucune porte"

Tony Parker s'est associé à Idec pour monter une affaire immobilière. Le promoteur est aussi l'un des partenaires de l'équipe féminine de l'ASVEL dont Parker est le patron  - Radio France
Tony Parker s'est associé à Idec pour monter une affaire immobilière. Le promoteur est aussi l'un des partenaires de l'équipe féminine de l'ASVEL dont Parker est le patron © Radio France - yann lastennet

De là à s'impliquer un plus dans le sport auto ? "En tant que pilote...je pense qu'il va falloir que je progresse énormément "rigole T.P. " mais je ne ferme aucune porte. C'est très intéressant de partager l'expérience des pilotes, rencontrer tous ceux qui préparent la voiture. C'est quand même impressionnant tout ce qui se passe autour d'une course. Et pourquoi pas envisager un partenariat avec IDEC autour d'une écurie ? "Nous avons plusieurs projets en commun. Idec a soutenu l'équipe féminine de l'ASVEL ( dont T.P. est le patron) et elles sont devenues championnes de France, alors pourquoi pas ! "