Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

24h en Pays Basque: centres équestres, salles de sports et prisons souffrent

-
Par , France Bleu Pays Basque

On peut aller nourrir son cheval depuis ce vendredi, mais les centres équestres, comme les coiffeurs et les salles de sports sont inquiets. Pour anticiper le déconfinement on se rue aussi vers les masques et les couturières sont débordées

Les centres équestres avaient assumé une hausse de la TVA en 2014
Les centres équestres avaient assumé une hausse de la TVA en 2014 © Radio France - Nathanael Charbonnier

Les petites structures toujours plus inquiètes, dix-sept jours avant la fin du confinement. On peut aller nourrir son cheval depuis ce jeudi, mais les centres équestres sont au bord du gouffre. En 2014, l'Etat avait relevé la TVA de 7 à 20% et les trésoreries ne s'en sont toujours pas remises. 

Mauvaise passe aussi pour les salles de sport. Le 11 mai n'est même pas un horizon pour elles: le sport n'est pas une activité prioritaire, et il faudra attendre jusqu'en juin, peut-être même septembre, sans faire rentrer de trésorerie. Mais la plupart propose des cours sur Internet. Les libraires en revanche reprennent leur activité peu à peu, mais en mode drive seulement.

La demande en masque (même artisanaux) augmente tous les jours
La demande en masque (même artisanaux) augmente tous les jours © Radio France - Bixente Vrignon

Demande de masques

En prévision du confinement, la demande masques explose. Des couturières basques ont créé une page Facebook pour mettre en relation les couturières et les demandeurs. Pas de vente, mais juste des renseignements pour trouver des masques et du matériel.

Des mesures de confinement adaptées de manière différente selon les lieux et les problématiques: en prison, le nombre de prisonniers est revenu à la normale à Pau et à Mont-de-Marsan, mais à la prison de Bayonne, la surpopulation est toujours de mise, avec un taux de 129%, malgré les décrets de libération de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Moins de malades dans les hôpitaux

Moins de monde dans les services de réanimation
Moins de monde dans les services de réanimation © Radio France - Béatrice Dugué

Pourtant depuis 15 jours, il y a toujours moins de malades dans les hôpitaux. Ils étaient 61 jeudi soir dans les hôpitaux dont 10 en réanimation, c'est quinze malades de moins que mercredi soir.

Et dans les faits divers, l'arrestation d'un policier de la PAF cocaïnomane par les policiers de St Jean de Luz. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess