Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

26 travailleurs étrangers, en première ligne durant la crise sanitaire, naturalisés en Meurthe-et-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Ils ont été en première ligne pendant la crise sanitaire. 26 travailleurs étrangers ont été naturalisés en Meurthe-et-Moselle ce mercredi. Une cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française était organisée en préfecture, à Nancy. Un moment fort pour ces femmes et ces hommes.

Les travailleurs étrangers ont reçu leur décret de naturalisation des mains du préfet
Les travailleurs étrangers ont reçu leur décret de naturalisation des mains du préfet © Radio France - Isabelle Baudriller

Ils sont nés en Algérie, Biélorussie, au Cameroun, en Serbie, à Madagascar, en Syrie. 26 femmes et hommes, venus de 15 pays différents, disposaient jusqu'alors d'un titre de séjour. Depuis ce mercredi 30 juin, ils sont Français. La cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française les a réunis en préfecture de Meurthe-et-Moselle. 

Bélinda Kulapa, aide-soignante à Nancy
Bélinda Kulapa, aide-soignante à Nancy © Radio France - Isabelle Baudriller

Un moment fort pour Bélinda Kulapa, originaire de la République démocratique du Congo et aide-soignante à Nancy. "Tu viens du bled, tu es rien, tu ne connais rien. Si je suis ce que je suis aujourd'hui, c'est grâce à la France ! Je suis une femme, j'ai des enfants, j'ai développé le sens humain en moi. Tout cela, je l'ai appris de la France. J'ai une grande reconnaissance", confie la jeune femme. 

"Si je suis ce que je suis aujourd'hui, c'est grâce à la France !"

La France, elle aussi, exprime sa gratitude envers ces soignants, livreurs, aides à domicile, agents d'entretien, bénévoles qui ont confectionné des masques de protection. Tous engagés pendant la crise sanitaire. Pour ces travailleurs en première ligne, le gouvernement a décidé de faciliter la procédure de naturalisation. "On a voulu instruire leurs dossiers un peu plus vite", explique Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle. "Ils se sont dévoués et ont servi la grande majorité de nos concitoyens comme si eux-mêmes étaient Français. Ils montraient leur adhésion à ces valeurs communes." 

Danijel Jovanovic, heureux de tenir son décret de naturalisation
Danijel Jovanovic, heureux de tenir son décret de naturalisation © Radio France - Isabelle Baudriller

Devenir Français représente beaucoup pour Danijel Jovanovic, agent de sécurité d'origine serbe. Il a travaillé à l'entrée d'une grande surface à Toul pendant le premier confinement. "J'étais là pour aider la France, j'en suis très heureux !" Et de lancer dans un large sourire : "La Serbie, je ne l'oublie pas car j'ai plein de famille là-bas mais le premier pays, c'est la France !" L'an passé, 523 personnes ont été naturalisées en Meurthe-et-Moselle. 

  • France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess