Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

3.000 Berrichons ont déjà passé le code de la route à la Poste

mercredi 4 octobre 2017 à 14:19 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu

Depuis la réforme du permis de conduire en 2015, l'organisation de l'examen du code de la route est externalisé. Des entreprises, privées ou publiques, peuvent désormais proposer d'accueillir des candidats. La Poste a sauté le pas il y a un peu plus d'un an.

Au total, la Poste propose 7 sites habilités à accueillir des candidats au code de la route
Au total, la Poste propose 7 sites habilités à accueillir des candidats au code de la route © Radio France - Gaëlle Fontenit

Indre, France

Ils sont 5 ce matin-là, accueillis par Pierre Delanne, facteur et examinateur, dans les locaux du centre de distribution de la Poste de Châteauroux. Chacun se voit attribuer un casier pour y déposer ses affaires, puis direction la salle d'examen.

"C'est une salle que nous avions disponible et que nous avons aménagé en conséquence, explique Colette Pollux, responsable production sur la plateforme courrier de Déols. Nous avons par exemple étudié l'éclairage pour qu'il soit agréable et qu'il ne gêne pas la lecture sur les tablettes".

Le code sur tablette

Car désormais, tout se fait sur tablette. Pierre Delanne s'occupe de vérifier les identités de chacun puis distribue les tablettes et vérifie une dernière fois que tout est conforme avant de lancer l'examen. Les candidats ont une vingtaine de minutes pour répondre à 40 questions. "Les questions sont proposées à chacun dans un ordre aléatoire et parmi un panel important. Concrètement, deux candidats côte à côte n'ont pas les mêmes questions, ou en tout cas pas au même moment. Cela élimine les risques de triche" précise Colette Pollux.

Pour encadrer l'examen, Pierre Delanne a été formé. "J'étais facteur responsable qualité mais j'ai eu un souci à l'épaule et je ne pouvais plus travailler à mon ancien poste. J'ai été volontaire pour cette évolution de carrière. Ça consiste d'abord à suivre une formation informatique puis une formation sur la gestion des incivilités. Mais depuis que j'assure des passages du code, le cas ne s'est jamais présenté".

3 examens chaque jour, 5 jours sur 7

Le site peut accueillir jusqu'à 10 candidats simultanément, à raison de trois créneaux proposés chaque jour, cinq jours par semaine. "Un candidat peut s'inscrire même 2 jours avant l'examen... Les délais sont très courts ! Nous avons également un site individuel à Issoudun, un à la Châtre et un au Blanc. Les candidats dans ce cas-là s'inscrivent et sont accueillis par un examinateur pour passer l'examen tout seul... ". Dans le Cher, la Poste propose un site collectif pour 10 candidats à Bourges et deux sites individuels (à Bourges et à Saint Amand Montrond).

L'objectif pour la Poste est de diversifier ses activités. Grâce à ce marché : "Ca nous permet de pérenniser notre activité. On offre un service mais bien sûr avec une rentabilité..." confirme Colette Pollux. On en saura pas plus.

Le passage du code est facturé 30 euros au candidat. Ce tarif est le même quel que soit le centre d'examen choisi. Dans l'Indre, seuls la Poste et SGS, Pearson Vue, Bureau Veritas et Dekra sont habilités à recevoir des candidats.

Au total, près de 3.000 jeunes ont passé le code à la Poste en Berry depuis juin 2016.