Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

30 démolitions d'immeubles, 45 rénovations : le grand projet d'urbanisme du quartier Beaubrun à Saint-Étienne

vendredi 12 avril 2019 à 2:23 Par Lila Lefebvre, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'État et les collectivités locales ont signé pour plus de dix ans de travaux pour rénover les quartiers Tarentaize, Beaubrun et Couriot dans le centre de Saint-Étienne. Le projet comporte notamment des démolitions d'immeubles et est estimé à 89 millions d'euros.

Place Roannelle à Saint-Etienne.
Place Roannelle à Saint-Etienne. © Radio France - Lila Lefebvre

Saint-Étienne, France

Dans dix ans vous pourriez ne plus reconnaître le quartier Beaubrun à Saint-Etienne. La métropole a présenté ce jeudi aux riverains le grand projet de rénovation de Tarentaize-Beaubrun-Couriot. 89 Millions d'euros pour rénover l'habitat avec la démolition de 30 immeubles et la rénovation intégrale de 45 autres, ainsi que des travaux d'aménagement. 

Un quartier prioritaire au niveau national

Ce grand projet de rénovation urbaine est en grande partie financé par l'Etat via l'Anru (l'Agence nationale pour la rénovation urbaine). Contribuent également la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Loire et la métropole stéphanoise et les bailleurs sociaux. Ces travaux de grande ampleur sont permis par la reconnaissance de ces quartiers comme une zone d'intérêt national.

Les travaux ont déjà commencé, un immeuble faisant le coin des rues Tarentaize et Michel Rondet a déjà été remplacé par un parc. 30 bâtiments seront démolis en tout, 45 autres feront l'objet d'importantes rénovations. L'objectif est d'aérer le quartier en remplaçant ces immeubles par des espaces communs, mais aussi de favoriser d'autres types de logements tels que des lotissements.