Société

30 millions de livres imprimés en 2016 chez Brodard et Taupin à La Flèche

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine mardi 17 janvier 2017 à 11:54

L'imprimerie Brodard et Taupin de La Flèche
L'imprimerie Brodard et Taupin de La Flèche - @googlemaps

Eric Houedessou, le directeur général de l'imprimerie Brodard et Taupin était notre invité de mardi. En 2016, 30 millions de livres ont été imprimés à La Flèche.

30 millions de livres ont été imprimés chez Brodard et Taupin en 2016. C'est ce que nous disait ce mardi Eric Houedessou. Le directeur général reconnait que les chiffres sont en baisse.

L'imprimerie Brodard et Taupin de La Flèche - Aucun(e)
L'imprimerie Brodard et Taupin de La Flèche - @googlemaps

Un marché français en baisse et une concurrence espagnole et italienne

"Le bilan est plutôt encourageant vu le marché, même si on espère que 2017 sera une année un peu plus florissante" nous dit Eric Houedessou, le directeur général de Brodard et Taupin. "On sait que l'on est sur un secteur qui est difficile avec beaucoup de concurrence notamment en Italie et en Espagne. À côté de ça, on est avec le groupe CPI en phase pour lutter contre cette concurrence qui est très difficile. Tout est mis en œuvre pour répondre aux attentes de nos clients. Le bilan chiffré est de plus de 30 millions de livres, avec un peu plus de 10 millions pour la littérature générale, et le reste en livre de poche. Le plus gros tirage de 2016 a été un livre sur Nicolas Sarkozy".

L'imprimerie Brodard et Taupin de la Flèche lors de la sortie du 5ème tome d'Harry Potter - Maxppp
L'imprimerie Brodard et Taupin de la Flèche lors de la sortie du 5ème tome d'Harry Potter © Maxppp - Philippe Cherel/maxppp

Un pic d'activité pour la présidentielle

"Comme toutes les années présidentielles, on se prépare à avoir des commandes" souligne Eric Houedessou. "Il est fort probable que le dimanche soir du 2ème tour, on soit à l'imprimerie pour préparer la sortie d'un livre sur le vainqueur et d'un autre sur le perdant. Nous faisons appel à nos personnels expérimentés. Nos salariés ont l'habitude de travailler dans la réactivité. Généralement, on a une à deux équipes qui viennent pour la nuit. On reçoit les derniers éléments des ouvrages après les résultats. C'est une organisation qui est bien rodée car ce sont des choses que nous avons maintenant l'habitude de faire. Généralement, on réalise entre 20.000 et 50.000 exemplaires que l'on va livrer le lundi matin de 6h00 à midi".

Un marché français moins touché que celui de l'Angleterre et des Etats-Unis

"Très honnêtement, nous sur le marché français, nous ne sommes pas fortement touchés par la concurrence sur internet et les livres en ligne" rappelle Eric Houedessou. "On estime que le marché global en France perd 3 à 4% par an. Les anglais c'est 15 à 20% et les américains c'est 30% ! Du coup, sur la masse salariale, il peut y avoir quelques ajustements, mais on devrait rester à 120 salariés sur 2017".

Eric Houedessou, directeur général de Brodard et Taupin