Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

300 convives à Roncq pour le déjeuner de Noël des petits frères des Pauvres contre la solitude

-
Par , France Bleu Nord
Roncq, France

Repas de fête lundi midi au chalet de la Pépinière, à Roncq près de Lille (Nord) pour les 300 invités des petits frères des Pauvres. L'association accompagne les personnes souffrant de pauvreté, d'exclusion et de solitude.

Les 300 convives à Roncq dont une moitié de bénévoles
Les 300 convives à Roncq dont une moitié de bénévoles © Radio France - Margot Delpierre

Environ 190 personnes âgées isolées et 140 bénévoles de toute la métropole lilloise ont dégusté le repas du traiteur, lundi 25 décembre. Le menu imprimé sur un carton rouge trône sur toutes les tables : "farandole apéritive, cocktail framboisine, cuisse de canard confite sauce au miel et garniture, assiette de fromages" et en dessert "nougat glacé maison et son coulis de fruit", lit fièrement Serge, un bénévole. 

"Des fleurs avant le pain" : devise respectée

L'association qui prépare cet événement depuis le mois de juillet a mis les petits plats dans les grands. "C'est pas parce qu'on est âgé, seul et qu'on n'a pas forcément de moyens qu'on doit faire les choses moins bien, explique le directeur régional des petits frères des Pauvres, Fabrice Talandier. 

Il y a une tradition chez les petits frères des Pauvres de fêter Noël depuis 1949 le jour même de Noël" Fabrice Talandier, directeur régional

"On a la chance grâce à nos généreux donateurs de pouvoir financer ce type de Noël. L'idée c'est qu'on permette aux personnes que nous accompagnons de vivre un beau Noël comme tout un chacun". Cette exigence correspond à la devise de l'association : "donner les fleurs avant le pain".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Redonner le sourire aux personnes âgées isolées

Alors que la solitude se fait d'autant plus ressentir pendant les fêtes de fin d'année, ce repas est particulièrement important pour les bénéficiaires de l'association comme Adrienne, de Lille. Elle ne fêtait plus vraiment Noël depuis le départ il y a six ans de ses enfants et petits-enfants à Montélimar, à 800 kilomètres de chez elle. 

"Moi j'ai rien préparé cette année, j'ai même pas fait un petit sapin, reconnait Adrienne. Ça aurait été la tristesse complète. J'en ai vécu des années comme ça, ça devient lourd à la fin. Maintenant avec les petits frères, au moins on s'occupe un peu de nous". Même réaction d'Yvette de Lomme, attablée avec une amie. 

Sans les petits frères, je serais chez moi à regarder la télévision et c'est tout. Je ne fais plus à manger" Yvette, invitée au déjeuner

"On arrive à un certain âge où les enfants ont leur vie et la Mamie ne fait plus partie de leur vie. Heureusement qu'il y a les petits frères", soupire Yvette, venue après la messe. Les convives sont repartis en fin d'après-midi, après avoir entonné quelques chants de Noël. L'association n'a oublié personne : les autres bénéficiaires de la région ont bénéficié d'un dîner de réveillon dimanche 24 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess