Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

300 manifestants à Dijon contre les violences sexistes et sexuelles

-
Par , France Bleu Bourgogne

A deux jours de la fin du "Grenelle" contre les féminicides, des manifestations étaient programmées dans toute la France ce samedi. A Dijon, 300 personnes, majoritairement des femmes, ont défilé entre la place de la Libération et la place de la République.

Les manifestantes brandissent les prénoms des 137 femmes tuées depuis le début de l'année
Les manifestantes brandissent les prénoms des 137 femmes tuées depuis le début de l'année © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Rassemblées place de la Libération, 300 personnes, surtout des femmes, ont répondu ce 23 novembre après-midi à l'appel à manifester du collectif 25 novembre. 

Le rassemblement place de la Libération - Radio France
Le rassemblement place de la Libération © Radio France - Jacky Page

Le gouvernement annoncera le 25 novembre les  mesures qu'il compte prendre à l'issue des deux mois de travaux et de réflexion consacrés à la façon de lutter efficacement contre les violences faites aux femmes. Depuis le début de l'année, 137 femmes ont été tuées par un homme, soit déjà 16 de plus que pour toute l'année 2018.

Parfois jusqu'au rejet de l'homme - Radio France
Parfois jusqu'au rejet de l'homme © Radio France - Jacky Page

"Moi j'ai eu de la chance, je m'en suis sortie", témoigne Noëlle, 67 ans. Elle a trouvé la force de se séparer de son mari violent après 30 ans de mariage. D'autres ont eu moins de chance, ce sont les 137 victimes de féminicide. Leurs prénoms sont écrits sur des panneaux en carton que brandissent les manifestants.

  - Visactu
© Visactu
  - Visactu
© Visactu
  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu