Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

300 personnes rassemblées à Saint-Étienne contre l'antisémitisme

mardi 19 février 2019 à 21:27 Par Maxime Bacquié, France Bleu Saint-Étienne Loire

Environ 300 personnes se sont rassemblées ce mardi soir sur la place Jean-Jaurès de Saint-Étienne pour dire stop aux actes anti-juifs, qui se sont multipliés en France ces derniers jours. Un rassemblement dans le calme marqué par des prises de parole et une Marseillaise reprise par la foule.

Plusieurs élus et représentants d'associations de lutte contre le racisme ont pris la parole sur la place Jean-Jaurès de Saint-Etienne.
Plusieurs élus et représentants d'associations de lutte contre le racisme ont pris la parole sur la place Jean-Jaurès de Saint-Etienne. © Radio France - Maxime Bacquié

Saint-Étienne, France

"Si on s'en prend aux Juifs, on s'en prend à moi". Nordine est athée, mais il tenait absolument à être présent ce mardi soir à Saint-Etienne pour ce rassemblement contre l'antisémitisme, qui progresse en France selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur (+ 74 % d'actes antisémites en 2018). "C'est important de profiter de toutes les occasions comme celle-là pour montrer notre solidarité," confirme Abdelkader, un musulman pratiquant. "On se sent moins seul," confie un Stéphanois de confession juive.

Sur cette place Jean-Jaurès, à Saint-Étienne, environ 300 personnes ont répondu à l'appel des élus et des associations de lutte contre le racisme. Une foule dense, qui se masse autour du kiosque de la place. Sur les marches, pour prendre un peu de hauteur, le représentant local de la Licra rappelle que "la lutte contre l'antisémitisme est l'affaire de toute la Nation". Des applaudissements nourris suivent son propos et la foule reprend dignement une Marseillaise. Vers 20 heures, les 300 manifestants se sont dispersés dans le calme.