Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

300 retraités en colère manifestent à Châtellerault

jeudi 14 juin 2018 à 15:02 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Les retraités de la Vienne se sont réunis à Châtellerault jeudi matin pour défendre leur pouvoir d'achat. Ils était environ 300, sont partis du jardin public pour arriver place de la Mairie de Châtellerault.

Quelques 300 retraités sont venus manifester jeudi matin.
Quelques 300 retraités sont venus manifester jeudi matin. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Châtellerault, France

Ils se sont réunis au jardin public avant de marcher vers la place de la mairie. Quelques 300 retraités étaient présents jeudi matin à Châtellerault pour protester contre la hausse de la CSG. Dans le cortège, tous parlent de leur pouvoir d'achat.

Tout augmente, sauf les retraites

Monique a 68 ans, elle est venue manifester avec son mari. Ils perdent "600 à 700 euros par mois", selon leurs calculs. "J'ai un fils avec trois petits enfants, et mon père qui est en EPHAD.On a une maison à entretenir, on a des frais et tout augmente. On est dans l'angoisse du lendemain avec tout ce qui nous tombe sur la tête.", ajoute la retraitée.

Troisième journée de mobilisation

Un peu plus loin Francis et Aimé, anciens collègues, font le bilan de leur retraite. "Tout augmente, sauf les retraites. Alors cette année, on ne partira pas en vacances", explique Francis. Aimé ajoute : "La vie devient de plus en plus dure, aussi bien pour les jeunes que pour les anciens. C'est pour ça qu'on manifeste aujourd'hui".

On est dans l'angoisse du lendemain avec tout ce qui nous tombe sur la tête

Des manifestations se sont tenues dans plusieurs villes de France, à  l'appel de neuf syndicats (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA). C'est la troisième journée de mobilisation depuis le début du quinquennat d'Emannuel Macron.