Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trente-et-une familles yézidies victimes de Daech nouvellement accueillies en France

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu, France Bleu Pays Basque

L'avion s'est posé à l'aéroport de Toulouse-Blagnac dans la matinée de ce jeudi selon le ministère des Affaires étrangères. Les autorités précisent que 31 familles yézidies, des femmes et des enfants victimes du groupe Etat Islamique seront prises en charge dans plusieurs départements et régions.

Fin mai 2019, 28 femmes yézidies et leurs enfants avaient quitté Erbil, en route pour Toulouse.
Fin mai 2019, 28 femmes yézidies et leurs enfants avaient quitté Erbil, en route pour Toulouse. © Radio France - Sophie Parmentier

Septfonds, France

Ces femmes et ces enfants yézidis sont arrivés sur le sol français ce jeudi matin. En tout, on compte 31 familles victimes du groupe État islamique, soit 151 personnes (31 femmes et 120 enfants) qui viennent du Kurdistan irakien. Leur avion s'est posé en début de journée à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, selon le ministère des Affaires Étrangères. 

Destination le Tarn-et-Garonne, la Haute-Vienne, les Landes, les Pyrénées-Atlantique, la Saône-et-Loire et le Tarn

Ces femmes, "particulièrement éprouvées par les exactions de l'organisation terroriste" et leurs enfants vont être pris en charge "dans différents départements français". En ce qui concerne le Tarn-et-Garonne, ce sont onze familles qui sont arrivées ce jeudi matin, huit femmes avec leurs enfants seront logés à Septfonds, trois familles à Caussade. Les Landes et les Pyrénées-Atlantique hébergeront chacun quelques dizaines de personnes. L'agglomération de Limoges, en Haute-Vienne, prendra en charge huit familles, la Saône-et-Loire une dizaine de personnes. Enfin, le secteur de Carmaux dans le Tarn a déjà un programme yézidi avec des familles arrivées en mai dernier, et récupère une famille supplémentaire. Il s'agit du programme spécial de réinstallation, chapeauté par le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), déjà utilisé pour quelques milliers de familles syriennes.

L'État français "leur assure protection, sécurité, éducation et accompagnement médico-social". Selon les ministères, l'accueil de ces familles "s'inscrit dans la continuité des deux opérations déjà coordonnées par le ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères". 

75 familles yézidies accueillies en France, une nouvelle arrivée en novembre

En tout, depuis décembre dernier, ce sont 75 familles yézidies soit autour de 350 personnes qui sont arrivées en France, en trois temps. D'abord en décembre, 16 femmes et leurs 67 enfants. Une grande partie s'est installée en région parisienne. Ensuite en mai dernier, 132 personnes ont atterri sur le territoire, 28 mères et 104 enfants : une trentaine de personnes à Toulouse, 67 autour de Carmaux (Saint-Benoît, Blaye-les-Mines, Carmaux), 33 en Lozère et une dizaine de personnes en Saône-et-Loire. Enfin, dans ce troisième groupe ce jeudi, les 151 personnes réparties comme expliqué ci-dessus en Occitanie, en Nouvelle-Aquitaine, et en Auvergne-Rhône-Alpes.

Une dernière arrivée de familles yézidies est prévue en novembre prochain, autour de 150 personnes, ce qui correspondrait en tout aux 500 Yézidis que la France s'est engagée à accueillir. Sauf décision contraire de l'Élysée, il s'agira alors des derniers réfugiés yézidis directement choisis par le Quai d'Orsay. Ils devraient être majoritairement orientés vers l'Est de la France.