Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On est isolés du monde" : 350 foyers n'ont pas encore retrouvé le téléphone après la neige de mi-novembre

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Sur les 60 000 foyers qui ont été privés de téléphone à cause de l'épisode de neige de la mi-novembre en Drôme-Ardèche, 350 n'ont toujours pas retrouvé de service.

Réparation des lignes téléphoniques (illustration).
Réparation des lignes téléphoniques (illustration). © Radio France - Sylvie Duchesne

Trois mois après l'épisode de neige qui a fait de gros dégâts en Drôme-Ardèche mi-novembre, il reste encore 350 clients d'Orange sans téléphone fixe sur les deux départements. En janvier, il y avait encore 3 500 foyers de Drôme et d'Ardèche touchés, et Orange avait prévenu que les réparations prendraient encore plusieurs semaines. Mais pour ceux qui sont encore coupés, l'attente est insupportable.

"Je suis en invalidité, j'ai besoin de médicaments, mon chirurgien m'a contacté plusieurs fois pour que j'aille le voir mais je ne l'ai pas eu, mon appareil respiratoire ne peut pas se remettre à jour sans internet, ma fille est en troisième et ses cours sont sur internet mais elle ne peut pas y aller, détaille Christian, qui habite Ratières, dans le Nord-Drôme, et vit sans fixe ni internet depuis le 14 novembre.

"Il y a toujours pire dans la vie mais au bout d'un moment, c'est très lourd. On n'a pas de téléphone, même le portable ne passe plus. On est isolés du monde. Il faudrait qu'Orange se déplace, qu'ils viennent quand ils nous fixent des rendez-vous  Qu'ils ne nous disent pas qu'ils vont faire le nécessaire alors que les dossiers ne sont pas traités, que les câbles et les poteaux sont toujours par terre", s'énerve-t-il.

À l'entrée de chez Christian, à Ratières, les fils téléphoniques pendent sur le bord de la route. - Radio France
À l'entrée de chez Christian, à Ratières, les fils téléphoniques pendent sur le bord de la route. © Radio France - Adèle Bossard

Même constat chez Francis, qui habite route de Marges à Peyrins. Le câble de téléphone qui arrivait jusqu'à sa maison a été endommagé par la chute d'une branche d'arbre. Aujourd'hui, il est réparé mais il faut qu'un technicien vienne le raccorder jusque chez lui : "On attend. Ils sont déjà venus mais avec une nacelle... et pas d'échelle ! Ils ont rigolé, moi aussi, mais j'ai ri jaune. C'est le gag".

Et se sont surtout ses deux enfants, qui ont une vingtaine d'années, qui vivent le plus mal cette vie sans connexion : "Ça ne capte rien, l'autre soir, mon fils était à 23 heures au portail pour téléphoner, voire plus loin sur le chemin car ça ne capte pas. Mais on n'a pas d'autre issue. Et la réparation est longue à venir ! Parce que même dans Romans je vois des fils et des poteaux par terre qui ne sont pas réparés".

Orange promet un rétablissement d'ici début mars

Orange assure faire tout son possible et promet un rétablissement de l'ensemble de ses clients d'ici le début du mois de mars. L'opérateur historique indique par ailleurs que depuis mi-novembre, 1 500 poteaux téléphoniques ont été remplacés et que des centaines de kilomètres de câbles ont déjà été réparés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu