Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

3622 sans-abris recensés pendant la nuit de la solidarité à Paris

jeudi 14 février 2019 à 13:50 Par Romain Sost, France Bleu Paris

La municipalité de Paris vient de dévoiler ce jeudi le nombre de sans abris rencontrés pendant la nuit de la solidarité le 7 février. 3622 hommes et femmes ont été comptabilisés, un chiffre en nette hausse par rapport à l'année dernière, où 3035 sans-abris avaient été recensés.

Dominique Versini adjointe à la mairie de Paris chargée des solidarités
Dominique Versini adjointe à la mairie de Paris chargée des solidarités © Radio France - Romain Sost

Paris, France

Une augmentation de 20%

L'annonce a été faite ce jeudi matin par l'adjointe à la mairie de Paris chargée des solidarités, Dominique Versini, 3622 sans-abris ont été dénombrés dans la capitale lors de la nuit de la solidarité. L'année dernière qui constituait la première édition, 3035 SDF avaient été croisés.

Si le résultat est en augmentation, c'est surtout dû au périmètre de recherches élargi cette année explique Dominique Versini. Cette année, les 2000 bénévoles et professionnels qui ont participé à la nuit de la solidarité ont inspecté les 7 gares, les 246 stations de métro ou encore 13 hôpitaux parisiens, contrairement à l'édition 2018.

Des disparités en fonction de l'arrondissement

Dans la globalité les nombres de l'année dernière et ceux de celle-ci sont stables, sauf dans trois arrondissements.

Le 10ème arrondissement voit le nombre divisé par deux, passant de 274 à 127 : Les migrants qui vivaient dans des campements autour du quai de Jemmapes ont pu être relogés.

Le 18ème et le 19ème arrondissements passent respectivement de 246 à 421 et de 215 à 318 sans-abris recensés. Une hausse que l'adjointe explique : "L'an dernier, le centre d'accueil humanitaire porte de la Chapelle accueillait plus de 400 personnes à la même époque".