Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

33 migrants de la jungle de Calais sont arrivés à Poitiers

mardi 10 novembre 2015 à 19:30 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Leur venue avait été annoncée il y a deux semaines par la préfecture et la ville de Poitiers.

Les migrants à leur arrivée au centre de réinsertion des Herbeaux.
Les migrants à leur arrivée au centre de réinsertion des Herbeaux. - William Giraud

Poitiers, France

33 migrants de la jungle de Calais sont arrivés ce mardi soir à Poitiers. Ils sont accueillis dans un centre de réinsertion sociale du centre-ville avant leur installation pour une durée provisoire dans d'anciens logements sociaux du quartier de Bel-Air. Parmi eux se trouvent 15 Soudanais, 15 Afghans et un couple iranien avec leur fillette de 8 ans.

Poitiers répond à un appel de l'Etat

La préfecture et la ville de Poitiers répondent à un appel de l'Etat pour désengorger l'immense bidonville installé à proximité du tunnel sous la Manche. Au total, 400 réfugiés ont été extraits au cours des derniers jours du camp de Calais pour être conduits vers 16 centres de "répit" dans 7 régions françaises.

Un accompagnement pendant tout leur séjour

Pendant leur séjour poitevin qui devrait durer au moins deux mois minimum, ces migrants volontaires feront l'objet d'un accompagnement afin de faciliter, entre autres, l’examen juridique de leur situation. Ceux qui le souhaitent bénéficieront d'une aide de retour au pays. Les autres pourront engager des démarches en vue d'obtenir le statut de réfugié politique.