Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

400 catholiques intégristes organisent une messe à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

La fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, société traditionaliste catholique, a organisé ce dimanche une messe au Jardin Public à Bordeaux. Le rassemblement a réuni 400 fidèles, selon la préfecture.

L’événement a été organisé par la Fraternité sacerdotale Pie X de Bruges au Jardin public de Bordeaux. (Illustration, capture d'écran du jardin public)
L’événement a été organisé par la Fraternité sacerdotale Pie X de Bruges au Jardin public de Bordeaux. (Illustration, capture d'écran du jardin public) - Google Street View

Une messe "revendicative". 400 catholiques intégristes se sont retrouvés ce 29 novembre pour une cérémonie au Jardin Public de Bordeaux, vers 10h30. Le rassemblement, déclaré en préfecture, a été organisé par la fraternité sacerdotale Saint-Pie-X. Sur Twitter, le diocèse de Bordeaux précise qu'il n'est pas concerné par cet événement. 

Dans un communiqué, la ville de Bordeaux a réagi au rassemblement, qui "n'a fait l'objet d'aucune demande d'autorisation auprès des services de la mairie." La municipalité a également prévenu les forces de l'ordre en "apprenant la présence d'un camion entré sans autorisation dans l’enceinte du Jardin Public." Les policiers municipaux ont donc procédé à une verbalisation. 

Les deux dimanches précédents, des manifestations pour réclamer le retour des messes dans les églises ont eu lieu dans la capitale girondine. Elles avaient réuni 300 et 400 fidèles. Les offices sont à nouveau autorisés depuis ce week-end, mais avec une jauge de 30 personnes. Le Conseil d'Etat, saisi par la Conférence des évêques de France, a exigé ce 29 novembre que l'Etat revoit sa copie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess