Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - 462 portraits en noir et blanc pour sortir les personnes âgées du Gard de l'isolement

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

"Regarde-moi !" C'est le nom de l'exposition-photo qui démarre ce samedi dans le Gard : 462 portraits en noir et blanc de seniors âgés de 60 à 101 ans sont exposés dans une vingtaine de communes, pour rendre visibles les personnes âgées isolées.

Un aperçu des photos exposées
Un aperçu des photos exposées © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

À l'origine de ce projet, les Petits Frères des Pauvres qui œuvrent régulièrement auprès des personnes isolées. Il part d'un constat simple : dans le Gard, où un habitant sur quatre est âgé de plus de 60 ans, 35 % des personnes âgées se sentent isolées (contre 25% au plan national). "En cause, détaille Emmanuel Guary, un des responsables de l'association, l'avancée en âge, la perte d'autonomie, des situations de plus en plus précaires qui font qu'on n'ose plus se montrer".

Emmanuel Guary, des Petits Frères des Pauvres

En partenariat avec les bénévoles de MONALISA (MObilisation NAtionale contre l'ISolement des Âgés) du Gard, l'association a donc proposé que soient photographiés des seniors en situation d'isolement. Plus d'une centaine, âgés de de 60 à 101 ans, ont accepté. Le résultat : 462 portraits en noir et blanc. Ils seront affichés dans une vingtaine de communes jusqu'à fin mai. Une partie de ces portraits a été présenté ce mardi à l'hôtel Edouard Mouret du département. 

Des séances photo avec coiffeurs et maquilleurs

Des photographes professionnels ont tiré le portrait de tous les volontaires, bénévolement. Des personnes âgées qui pour l'occasion ont été maquillées et coiffées. Ces séances photo ont aussi été dans certains cas l'occasion d'échanges. C'est ce qui s'est passé à Sernhac, par exemple, où les photos de 18 personnes seront exposées sur la façade de la salle polyvalente et devant les écoles. "Ce moment d'échange a été très important parce que certaines personnes âgées ne s'étaient pas rencontrées depuis des années. Là, il est revenu des souvenirs inoubliables" raconte Véronique Fernandez, adjointe au CCAS et référente MONALISA à Sernhac.

Véronique Fernandez, référente MONALISA à Sernhac

Sortir les personnes âgées de l'isolement

Ce projet d'exposition photo a été porté dans le Gard par le dispositif MONALISA. Ce sont les bénévoles qui se sont mobilisés pour repérer les personnes âgées isolées dans les communes et leur proposer de poser devant l'objectif. Ces équipes "citoyennes" interviennent régulièrement auprès des professionnels et proposent des activités aux personnes âgées qui demeurent autonomes. Elles peuvent aussi se contenter d'une simple visite de courtoisie. "Le plus important estime Philippe Boulet, pilote de MONALISA dans le Gard, _c'est que la personne âgée isolée renoue avec un lien social et continue à vivre décemment."_Ce dispositif est soutenu depuis sa création en 2014 par le département du Gard qui a adopté un schéma départemental en faveur de l'autonomie des personnes âgées et handicapées. C'est le premier poste budgétaire de la collectivité. (189 millions d'euros en 2019).

Philippe Boulet, de Monalisa 30

462 photos exposées dans une vingtaine de communes gardoises

"Regarde-moi, j'existe !" Les 462 photos seront exposées à partir du 11 mai dans une vingtaine de communes du Gard. (Bagnols-sur-Cèze, Barjac , Bessèges, Codognan, La Grand-Combe, Le Grau-du-Roi, Meyrannes, Nîmes, Poulx, Redessan, Robiac-Rochessadoule, Saint-Ambroix, Saint-Denis, Saint-Laurent-des-Arbres, Saint-Jean-de-Maruejols-et-Avéjan, Saint-Paulet-de-Caisso, Saint-Victor-de-Malcap, Serhnac, Uzès et Vauvert). Les Petits Frères des Pauvres et MONALISA espèrent de cette manière faire sortir de l'ombre tous ces invisibles. 

Reportage avec les personnes âgées qui ont servi de modèles

Raymonde, 84 ans espère que le regard des jeunes va changer - Radio France
Raymonde, 84 ans espère que le regard des jeunes va changer © Radio France - Sylvie Duchesne
Sortir les "invisibles" de l'isolement - Radio France
Sortir les "invisibles" de l'isolement © Radio France - Sylvie Duchesne
462 portraits  - Radio France
462 portraits © Radio France - Sylvie Duchesne