Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

50 ans de la Fontaine-d'Ouche à Dijon : à la rencontre des habitants "historiques" de ce quartier

mardi 24 avril 2018 à 5:52 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Au milieu des années 1960, comme dans la plupart des villes françaises, le nombre de logements à Dijon est insuffisant. Pour palier ce manque un vaste projet de construction de logements est lancé. La Fontaine-d'Ouche naîtra en 1968 avec Gabriel Pzarlos et Georges Massé comme architectes en chef.

Le quartier de la Fontaine-d'Ouche à Dijon
Le quartier de la Fontaine-d'Ouche à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Avec ses barres d'immeubles, ses grandes avenues, son collège ou encore son centre commercial et sa poste... Le quartier de la Fontaine-d'Ouche à Dijon fête cette année ses 50 ans. Conçu comme une ville autonome à l'intérieur de la ville, le quartier possède de grandes avenues qui se coupent à angle droit comme aux Etats-Unis pour favoriser la circulation automobile. La construction de ce quartier futuriste a débuté en 1968 aux abords du Lac Kir. Près de 10 000 habitants y résident. 

Michel Frignac et sa compagne. Lui vit à la Fontaine-d'Ouche depuis juin 1971 - Radio France
Michel Frignac et sa compagne. Lui vit à la Fontaine-d'Ouche depuis juin 1971 © Radio France - Thomas Nougaillon

Certains sont là depuis les tout débuts. C'est le cas de Michel Frignac. Il s'est installé dans un immeuble avenue du Lac, un 2 juin 1971, à l'âge de 35 ans. Il en a aujourd'hui 78. Il ne déménagerai pour rien au monde. "Il y a le lac derrière, il y a le canal, il y a la Combe à la Serpent, il y a quand même des choses qui sont pas mal dans le quartier". "On est bien tranquilles" dit encore Michel. "Il y a des Arabes, des Algériens, des Marocains on dit bonjour à tout le monde, il n'y a aucun problème, on est biens!"

Michel Frignac

La Fontaine-d'Ouche - Radio France
La Fontaine-d'Ouche © Radio France - Thomas Nougaillon

Pour Ahmed, 73 ans, qui s'est installé à la Fontaine-d'Ouche en 1985, après avoir vécu une quinzaine d'années au centre-ville de Dijon, le constat est plus nuancé. Si au début c'était "Byzance" peu à peu il a constaté une dégradation du quartier. Les halls d'immeubles squattés. Le manque de respect de certains jeunes. Il en a eu assez. Il est parti à Toulouse durant deux ans avant de finalement revenir vivre rue de la Fontaine. "Ils n'ont aucun respect, ils boivent dans les escaliers, ça pisse dans les ascenseurs, comment veux tu vivre là-dedans? J'ai laissé tombé, je suis parti." Mais Ahmed a fini par revenir dans son quartier. "Je suis revenu parce que j'avais laissé mes enfants à la Fontaine-d'Ouche, ils n'avaient pas voulu nous suivre à Toulouse. Et la maman (son épouse ndlr.) elle s'ennuyait de ses enfants, de ses petites-filles et elle ne voulait plus rester à Toulouse. Voilà pourquoi nous sommes revenus sur Fontaine-d'Ouche."   

Ahmed, 73 ans, s'est installé à la Fontaine-d'Ouche en 1985

Une tour du quartier Fontaine-d'Ouche, face au Théâtre - Radio France
Une tour du quartier Fontaine-d'Ouche, face au Théâtre © Radio France - Thomas Nougaillon

Parmi les événements festifs à venir durant lesquels on commémorera les 50 ans de Fontaine-d'Ouche... Du 2 au 26 mai prochains, Jours de Fête. Une manifestation qui vise à révéler les talents des habitants et des acteurs du quartier Fontaine d’Ouche ! Et, en point d'orgue, la 12ème édition de la parade Métisse programmée le 26 mai. Une parade qui rassemble plus de 600 participants.