Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

50 euros de bon d'achat pour tous les foyers de Fenouillet et de Saint-Jory en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis lundi, les habitants de Fenouillet et de Saint-Jory au nord de Toulouse peuvent récupérer un bon d'achat de 50 euros au guichet de leur mairie. Et on fait déjà la queue pour venir le récupérer.

Le bon d'achat de 50 € est utilisable dans la plupart des commerces de la ville.
Le bon d'achat de 50 € est utilisable dans la plupart des commerces de la ville. © Radio France - Théo Caubel

À l'accueil de la mairie de Saint-Jory au nord de Toulouse, ça n'arrête pas. Depuis lundi les administrés se pressent, taxe d'habitation en main, pour venir récupérer leur bon d'achat de 50 euros. La mairie l'avait annoncé à la fin de l'année 2018, c'est désormais chose faite depuis le 4 mars. Et ce coup de pouce au pouvoir d'achat est très bien reçu par les habitants. 

"Ça rend service parce qu'avec ma retraite de 900 euros par mois, quand on a payé le loyer, il ne reste pas grand chose" explique Raymonde qui vient de récupérer son bon. Elle a choisi d'aller le dépenser à la boucherie de la ville.

"C'était une demande des administrés"

Initialement, ce bon devait ne concerner que le carburant. Mais le maire, Thierry Fourcassier, a dû faire évoluer l'idée. "C'était une demande des administrés qui n'avaient pas le permis ou qui ne conduisaient plus. Et d'autres m'ont indiqué qu'il fallait faire marcher le commerce de proximité" argumente le maire. Finalement, son bon d'achat fonctionne avec une grande partie des magasins de sa ville.  

Et les commerçants apprécient également initiative. "Je trouve ça très bien que ce bon d'achat fasse travailler les commerces de Saint-Jory et pas d'un autre village. Parce que c'est nos impôts, les excédents de fonctionnement de la mairie qui le finance. Donc, c'est bien que ça revienne aux saint-joryens" explique Mathieu Adell, opticien à Saint-Jory.

Sur le bon, il figure la photographie du maire. Il y a écrit bon d'achat "offert par Thierry Fourcassier". Il ne manquerait plus qu'à rajouter : "n'oubliez pas de voter pour moi" - Victor Denouvion conseiller municipal d'opposition.

Mais tout le monde ne voit pas d'un bon œil cette mesure. L'opposition municipale y voit un acte électoraliste à bientôt un an des élections municipales. "On n'est pas dupe. L'opposition lance sa campagne. Trois semaines après, le maire annonce qu'il donne 50 euros à tous les foyers", déplore Victor Denouvion conseiller municipal d'opposition. 

Le Préfet saisi pour irrégularité

Il a également saisi le Préfet pour des irrégularités notamment dans l'appel d'offre. À quelques kilomètres de là, à Fenouillet les bons d'achat sont également récupérables en mairie depuis lundi. Les administrés peuvent ici le dépenser au Lidl de Saint-Alban. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess