Société

50 migrants de Calais bientôt au centre Beterette de Gelos

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn vendredi 23 septembre 2016 à 19:16

Le centre Beterette à Gelos
Le centre Beterette à Gelos - Mairie de Gelos

La préfecture a décidé que Gelos allait accueillir pour six mois, à partir du 15 octobre, 50 migrants de la jungle de Calais. L'Etat a choisi le site inoccupé de Beterette dans la "vallée heureuse".

On en sait davantage sur la participation du Béarn à l'accueil des migrants de la jungle de Calais. L'Etat ouvre à partir du 15 octobre au 31 mars 2017 un centre d'accueil et d'orientation pour 50 réfugiés de la jungle de Calais. C'est à Gelos au centre de Beterette dans la vallée heureuse.

Ils ont vécu l'enfer

Ce sont surtout des hommes isolés assez jeunes ; entre 25 et 40 ans. Ils sont érythréens, soudanais, irakiens, afghans, Tadjiks ou Syriens. Il y aura aussi quelques familles. Des hommes et des femmes qui ont vécu l'enfer dans la jungle à Calais et aussi en traversant l'Europe. Ce centre va leur fournir d'abord des conditions de vies dignes et saines par rapport à la jungle. ""es conditions de vie ni infamantes, ni luxueuses" expliquent les pouvoirs publics. Ils vont donc d'abord se poser, se soigner si besoin. Et ensuite, avec des travailleurs sociaux, penser l'avenir : soit un retour chez eux, soit, et c'est le plus souvent le cas, une demande d'asile. Ils seront nourris sur le site.

Le centre de Beterette

Le bâtiment est assez loin du centre-ville de Gelos. Il est situé dans une partie de la vallée heureuse assez peu habitée. C'est un centre inoccupé depuis l'été 2014 qui appartient à la caisse primaire d'assurance maladie. Les migrants occuperont le bâtiment à deux étages qui est situé derrière le château de Beterette qui reste lui inhabité.

Si vous voulez donner un coup de main en tant que bénévole, vous pouvez proposer vos services en appelant le 05 59 80 76 20. Par ailleurs la mairie va organiser des réunions publiques d'informations pour les Gelosiens.

Pascal Mora le maire de Gelos - Radio France
Pascal Mora le maire de Gelos © Radio France - Daniel Corsand

Le maire "serein"

Le maire de Gelos a été prévenu le 8 septembre dernier que l'Etat avait choisi sa commune pour ce centre d'accueil et d'orientation. Pascal Mora prend acte de cette décision qu'il subit mais qu'il promet d'accompagner au mieux. Il a bien demandé : "et si je refuse ?" On lui a répondu que cette hypothèse n'avait pas été envisagée.

J'ai bien conscience qu'il y aura des craintes et des interrogations. On va répondre à toutes les interrogations de manière tranquille — Le maire de Gelos

Le maire de Gelos Pascal Mora

Partager sur :