Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

500 bénévoles mobilisés en Sarthe pour la collecte de la banque alimentaire

jeudi 23 novembre 2017 à 11:50 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

Les 500 bénévoles de la banque alimentaire de la Sarthe seront présents dans 80 grandes surfaces du département ce vendredi et samedi. Il devrait collecter plus de 120 tonnes de denrées alimentaires.

Gilles Sochard, vice-président de la banque alimentaire de la Sarthe
Gilles Sochard, vice-président de la banque alimentaire de la Sarthe © Radio France - Sébastien Lapyerere maxppp / Christelle Caillot

Le Mans, France

Depuis plus de trente ans, la banque alimentaire fait sa grande collecte le dernier week-end de novembre. Comment ça marche en Sarthe ? Le point avec Gilles Sochard, le vice-président de la banque alimentaire de la Sarthe.

120 tonnes devraient être récoltées en deux jours en Sarthe

"On aura 500 bénévoles mobilisés durant deux jours pour environ 80 grandes surfaces avec quelques zones blanches dans le Nord du département" nous dit Gilles Sochard, le vice-président de la banque alimentaire de la Sarthe. "Les magasins nous sont facilement ouverts et on n'a pas de soucis de ce côté là. On a besoin d'un petit peu de tout mais en priorité des produits pour le petit déjeuner, des conserves de fruits, des conserves de poissons, et des produits d'hygiène. On espère faire aussi bien que l'année dernière; on avait fait 120 tonnes dont la moitié rien que sur Le Mans. Les produits concernant le Mans sont stockés au Mans et pour les autres communes, ils sont récupérer directement par les associations et les CCAS (centre communal d'action sociale) qui viennent nous voir. Avec 120 tonnes, on ne tient pas l'année complète loin de là. Ça correspond à environ 20% de l'activité annuelle. Parallèlement, les besoins augmentent d'environ 2 à 3% chaque année. Cela concerne surtout les milieux ruraux. Des paysans à la retraite avec des très petites pensions. Le milieu rural est plus fermé et les gens ont plus de mal à venir nous voir. Il y a une certaine forme de repli et c'est très important d'essayer d'aller vers eux".

Certains industriels ne nous répondent pas

"Au-delà de la grande collecte alimentaire, on travaille au quotidien avec les grandes et moyennes surfaces et ça marche plutôt bien, ils ont toujours joué le jeu" poursuit Gilles Sochard, le vice-président de la banque alimentaire de la Sarthe. "Sur les industriels de l'agro-alimentaire, c'est variable. La Socopa est très très présente, les charcuteries Bahier également, LDC un peu moins. Et oui, il y a des gens qui ne nous répondent pas au téléphone. On ne va pas citer les noms pour pas se fâcher mais bon ça existe.