Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

500 enfants des quartiers populaires de Marseille apprennent à nager

-
Par , France Bleu Provence

L'opération "J'apprends à nager" fait son retour cet été dans les quartiers populaires de Marseille. Lancée par le ministre du sport en collaboration avec la ville de Marseille, le bailleur social Habitat 13 et les associations locales, cette opération vise à enseigner la natation aux plus jeunes.

Le premier cour de natation à la piscine de Frais Vallon à Marseille
Le premier cour de natation à la piscine de Frais Vallon à Marseille © Radio France - Romain Sost

Marseille, France

500 minots marseillais vont apprendre à nager cet été grâce à l'opération éponyme lancée par le ministre des Sports. Des enfants des quartiers âgés de 4 à 12 ans vont bénéficier de dix cours de natation gratuitement tout au long de l'été afin de prévenir tout risque de noyade. Une vingtaine d'entre eux a fait ses débuts dans la piscine de Frais Vallon dans le treizième arrondissement de Marseille.

Un Marseillais sur deux ne sait pas nager à son entrée en sixième

Les jeunes Marseillais sont très peu à savoir nager, une situation préoccupante pour une ville côtière dont les causes sont multiples. Pour la présidente du club local, Claire Parez il s'agit d'un problème d'éducation "Les enfants ne sont pas beaucoup stimulés par leurs parents et ils multiplient les heures devant les écrans". 

Selon le président de 13 Habitat, bailleur social, Lionel Royer-Perreault, c'est le prix des licences : "Les coûts peuvent être dissuasifs pour les familles". Mais les enfants marseillais ne bénéficient pas assez de cours à l'école comme le prévoit l'éducation nationale explique Anne Vial, directrice de la ligue PACA natation "les écoliers marseillais n'ont des cours qu'en CE2 alors que c'est normalement tout au long de l'école primaire qu'ils devraient y aller". 

Seulement 15 piscines municipales à Marseille 

"La ville de Marseille manque cruellement de piscines pour accueillir ses habitants et ses enfants. Anne Vial a son idée pour remédier au problème : creuser des piscines. "Pas besoin de piscine olympique" prévient-elle. Ni de piscine couverte comme celle dans laquelle les enfants ont eu cours, parce qu'elle est vétuste et qu'elle ne s'ouvre plus alors qu'il y a plein de vitre. La température y est très élevée. 

Pour la présidente de la ligue de natation dans la région, il y a une solution simple et à moindre coût, les piscine en plein-air : _"_Elles pourraient être utilisées dès mars ici car le climat le permet".