Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

500 retraités dans la rue à Metz contre la hausse de la CSG

jeudi 28 septembre 2017 à 18:46 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

En manifestant ce jeudi après-midi à Metz, 500 retraités mosellans ont dénoncé une réforme du gouvernement: la hausse de 1,7% du taux de CSG qui va concerner 60% des retraités gagnant plus de 1.200 euros net par mois. Une mesure qu'ils jugent injuste.

Manifestation des retraités à Metz ce jeudi après-midi place de la République
Manifestation des retraités à Metz ce jeudi après-midi place de la République © Radio France - Cécile Soulé

Ils estiment être les grands perdants des réformes du président Macron. Les retraités sont descendus dans la rue ce jeudi - ils étaient 500 à Metz à l'appel de plusieurs syndicats- pour dénoncer la hausse de la CSG, une perte de pouvoir d'achat qui va concerner 60% des retraités. Et les retraités trouvent cela vraiment injuste .

Très remonté, Marc a écrit sur sa pancarte: "Macron le St Sauveur qui spolie les retraités". Et ce n'est pas la 1er fois qu'on est mis à contribution rappelle cette retraité de l'hôpital. Les retraités vont devoir supporter cette hausse de 1,7% du taux de CSG sans contre-parties, contrairement aux salariés du privés, aux indépendants et aux fonctionnaires. Une façon pour le gouvernement de redonner du pouvoir d’achat aux actifs, en mettant à contribution les séniors. Mais ce n'est pas la bonne solution pour ces manifestants. "Ce sont les vrais riches qu'il faut taxer" disent ces retraités, par exemple dans la lutte contre l'évasion fiscale ou le rétablissement de l'ISF, l'impôt sur la fortune.

Et ce vendredi, le conseil d'administration de la caisse de retraite, la Carsat, doit décider de la fermeture ou non de l'agence de Thionville. La CGT Moselle dénonce une régression dans l'offre de service public.

Reportage de Cécile Soulé dans la manifestation des retraités à Metz

Une banderole dans la manifestation messine des retraités - Radio France
Une banderole dans la manifestation messine des retraités © Radio France - Cécile Soulé