Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

51 étoiles pour 32 restaurants en Pays de Savoie dans l'édition 2017 du guide Michelin

jeudi 9 février 2017 à 16:10 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

Les Pays de Savoie ont à nouveau été très bien servis dans l'édition 2017 du guide Michelin. Le grand gagnant est Yannick Alléno, qui décroche une troisième étoile pour le 1947 à Courchevel, lui qui est déjà à la tête du Pavillon Ledoyen triplement étoilé à Paris.

Le guide Michelin a dévoilé jeudi le palmarès 2017 des restaurants étoilés
Le guide Michelin a dévoilé jeudi le palmarès 2017 des restaurants étoilés © Maxppp - Jean-François Frey

Le guide rouge a rendu son verdict. Le grand gagnant de l'édition 2017 du guide Michelin est le chef Yannick Alléno, qui décroche une troisième étoile pour le 1947 à Courchevel, lui qui est déjà à la tête du Pavillon Ledoyen triplement étoilé à Paris. Il rejoint Maxime et René Meilleur (La Bouitte, à Saint-Martin-de-Belleville) et Emmanuel Renaut (Flocons de Sel, à Megève) dans le cercle très fermé des triples étoilés en Savoie et Haute-Savoie.

En Pays de Savoie, cinq tables montent en gamme, dont deux autres restaurants de Courchevel, le Montgomerie et le Kintessence, qui récupèrent chacun leur deuxième étoile perdue en 2016. Marc Veyrat obtient deux étoiles pour sa Maison des Bois à Manigod, et Josselin JeanBlanc obtient une première étoile au restaurant Les Explorateurs de l'hôtel Pashmina à ValThorens. Au total, Savoie et Haute-Savoie compteront pendant un an 32 restaurants étoilés, qui cumuleront 51 étoiles !

"Fier de représenter la cuisine de haute montagne". Yannick Alléno

Seule table à conquérir une troisième étoile cette année, Le 1947 est le restaurant du très chic palace Cheval Blanc de Courchevel, qui compte 22 couverts pendant la saison d'hiver. Pour décrocher cette distinction suprême, Yannick Alléno, 48 ans, qui se dit "fier de représenter la cuisine de haute montagne", s'est entouré des meilleurs producteurs locaux : "C'est le graal ! J'ai commencé ce métier avec l'objectif de pouvoir atteindre ce niveau là. la carte de Courchevel suit l'altitude. On propose par exemple un brochet cuit dans un os à moelle, servi avec de l'omble chevalier. Ou encore une côte de bœuf avec des légumes conservés de l'été précédent que l'on réhydrate et que l'on ressert avec des fermentations. Je suis fier de représenter cette cuisine de haute montagne".

ECOUTEZ Yannick Alléno, qui décroche une troisième étoile pour le 1947 à Courchevel

Courchevel, plus forte concentration d'étoiles au monde

Dans la très chic station des Trois Vallées, les chefs étoilés commencent sérieusement à jouer des coudes ! Avec ce palmarès 2017, Courchevel assoit encore davantage sa réputation de plus forte concentration d'étoiles au mètre carré au monde, avec 14 macarons que se partagent 8 établissements. A Courchevel 1850, Le Montgomerie, sous la houlette de Gatien Demczyna, et Le Kintessence, de Jean-Rémi Caillon, deux restaurants du groupe hôtelier K2 Collections, récupèrent chacun la deuxième étoile qui leur avait été supprimée dans l'édition 2016 après le départ du chef Nicolas Sale.

32 restaurants étoilés et 51 étoiles en Pays de Savoie

Plus largement, et ce n'est pas une surprise, les Pays de Savoie sont confirmés comme place forte de la haute gastronomie française, grâce aux locomotives touristiques que sont les stations de ski, remplies pour certaines de touristes à fort pouvoir d'achat pendant les mois d'hiver. Au total, Savoie et Haute-Savoie cumulent 51 étoiles pour 32 restaurants. Davantage de macarons qu'en 2016 (49), mais deux tables étoilées de moins (34), car il y aussi les perdants. Ainsi, le Million à Albertville et la Table de l'Ours à Val d’Isère perdent leur unique étoile, et trois restaurants ont tout simplement fermé : Coté Marché à Chambéry, L'épicurien à ValThorens, et l'Auberge du Père Bise à Talloires, dont la réouverture avec un nouveau chef, Jean Sulpice, est prévue au printemps.

La carte des étoilés en Auvergne-Rhône-Alpes ▼

Zoomez et déplacez-vous dans la carte ci-dessous pour découvrir et localiser les restaurants étoilés dans la grande région :

  • En bleu, les restaurants "1 étoile"
  • En vert, les restaurants "2 étoiles"
  • En rouge, les restaurants "3 étoiles"