Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sept ans de prison à l'encontre de l'ancien moniteur d'équitation de Pertuis, auteur d'agressions sexuelles

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le tribunal correctionnel d'Avignon a condamné à 7 ans de prison ferme Fabien Micaleff, l'ancien moniteur d'équitation reconnu coupable d'agressions sexuelles sur une dizaine de jeunes gens. Les faits s'étaient déroulés dans un centre équestre entre 2011 et 2015.

Palais de justice d'Avignon (illustration)
Palais de justice d'Avignon (illustration) © Radio France - Philippe Paupert

La sanction est tombée au tribunal correctionnel d'Avignon. François Micaleff a été condamné à 7 ans de prison ferme. L'ancien moniteur d'équitation a été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur une dizaine de jeunes gens (filles et garçons) commises entre 2011 et 2015 dans le cadre du centre équestre où il était employé. François Micaleff était absent du tribunal lors du rendu du jugement ce mercredi après midi. 

10 filles et 1 garçon victimes d'un "prédateur sexuel" 

Pendant son procès, l'ancien champion de France âgé de 26 ans avait reconnu des "aventures sexuelles" mais nié toute forme de violence sexuelle à l'encontre des jeunes cavaliers -âgés de 13 à 16 ans- dont il avait la charge. La vice-procureur Caroline Armand avait souligné de son côté "le caractère de prédateur sexuel" de François Micaleff. En complément de sa condamnation à de la prison ferme, il écope par ailleurs d'un suivi socio-judiciaire de 10 ans et d'une interdiction définitive de conduire des activités en lien avec des enfants.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess