Société

70 ans après la Libération, Saint-Lô replonge dans ses souvenirs

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin jeudi 17 juillet 2014 à 18:00

Saint-Lô, capitale des ruines en juillet 1944.
Saint-Lô, capitale des ruines en juillet 1944. © Conseil régional de Basse-Normandie/National Archives USA - CC

EN IMAGE. Saint-Lô, "capitale des ruines" : c'était il y a 70 ans, les Alliés bombardaient la capitale manchoise, avant la libération de la ville dans la nuit du 19 au 20 juillet 1944. Tout ce week-end, des célébrations sont organisées pour rendre hommage aux libérateurs et retracer l'histoire de la ville.

La "capitale des ruines"

Le 6 juin 1944, les Alliés bombardent la capitale de la Manche. L'endroit est stratégique pour les Allemands, entre la Bretagne et le port de Cherbourg. Finalement c'est fin juillet, dans la nuit du 19 au 20, que les saint-lois seront définitivement libres.

Les commémorations du week-end

L'Association manchoise St-Lô 44-Roanoke (Roanoke, ville de Virginie, c'est là qu'est né le vétéran Bob Slaughter) organise une exposition de photographies inédites en extérieur sur et aux pieds des remparts de la ville et place Guy Fontenelle. Des photos qui mettent en parallèle le Saint-Lô des années 1950 et celui d'aujourd'hui. Un repas des anciens est aussi organisé, pour que les Saint Lois ayant vécu les bombardements et l'exode de juin 1944, se retrouvent.

Ensuite, plusieurs cérémonies sont prévues et à 21 heures vendredi 18 juillet, la population est invitée à un grand bal, place du Général De Gaulle: les Saint Lois sont invités à s'habiller en tenue d'époque.

À lire aussi :

Saint-Lô : ils ont vécu la Libération Dossier : 70e anniversaire du Débarquement