Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

75e DDAY : Les Comanches honorés à Utah Beach

-
Par , France Bleu Cotentin

Les Comanches de l'armée américaine étaient à l'honneur ce lundi à Utah Beach. Un hommage à 14 soldats, les "Cold Talkers", grands acteurs du renseignement lors du débarquement. Leurs enfants étaient présents, touchés par cette reconnaissance à laquelle ils ont droit depuis seulement 5 ans.

Des enfants des 14 soldats comanches débarqués à Utah Beach étaient présents
Des enfants des 14 soldats comanches débarqués à Utah Beach étaient présents © Radio France - Thomas Larabi

Utah Beach, Sainte-Marie-du-Mont, France

Sur la plage, les bérets se mélangent aux coiffes à plumes et aux mocassins en cuir jaune. Ceux des descendants des 14 soldats comanches débarqués à Utah Beach il y a 75 ans, pour crypter des messages top secret. Georges est l'un d'entre eux, très ému au moment de prendre le micro : "Nos pères ne nous ont jamais dit ce qu'ils ont fait ici. Même quand le secret défense a été levé, ils ne nous ont rien dit. Mais nous les considérons comme nos héros" explique-t-il.

Une reconnaissance tardive

Cette cérémonie était aussi un hommage à la culture comanche, puisque c'est grâce à leur langage si particulier que de nombreux messages secrets ont pu être transmis, au nez et à la barbe de l'ennemi. "Les blindés sont devenus les tortues, les bombardiers les poissons enceintes" détaille Marc Lefèvre président du conseil départemental de la Manche. "C'est d'ailleurs étonnant qu'on ai utilisé votre langage, le même qu'on vous interdisait de pratiquer à l'école" rappelle-t-il. 

Car cette reconnaissance de la contribution des Comanches au débarquement a pris du temps : elle a dû attendre 2013 aux Etats-Unis, et les 70 ans du DDay sur les côtes françaises. Aujourd'hui les enfants de ces soldats peuvent enfin accomplir leur travail de mémoire. Après les discours ils ont rejoint la plage au son du tambour, pour un instant de recueillement. Ils resteront d'ailleurs toute la semaine chez des familles d'accueil pour suivre les traces de leurs ancêtres dans le département.