Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : 75e anniversaire du Débarquement

75ème anniversaire du débarquement : le 9 juin 1944, 1.200 bombes ont rasé Mayenne en douze minutes

-
Par , France Bleu Mayenne

C'est un souvenir douloureux pour Mayenne qui a commémoré ce dimanche le drame du 9 juin 1944. En douze minutes, les forces alliées ont rasé la ville et fait plus de 300 morts.

La cérémonie d'hommage aux bombardements de Mayenne s'est tenue ce dimanche.
La cérémonie d'hommage aux bombardements de Mayenne s'est tenue ce dimanche. © Radio France - Willy Moreau

Claude se souvient encore du bruit des bombes qui tombent sans arrêt. Ce Mayennais a 88 ans aujourd'hui, il n'avait que 13 ans à l'époque. Cette nuit du 9 juin 1944 a marqué durablement sa vie. Les commémorations ce dimanche à seulement quelques jours des célébrations du 75ème anniversaire du débarquement en Normandie ont ravivé des souvenirs. 

Claude, 88 ans, a vécu les bombardements dans la nuit du 9 juin 1944 à Mayenne.

1.200 bombes en douze minutes

Juin 44, les forces alliées débarquent en Normandie et repoussent l'ennemi nazi dans les terres. Décision est prise d'empêcher un retranchement trop important. Les forces alliées décident de bombarder un lieu stratégique. Ce sera la ville de Mayenne

Cette nuit du 9 juin 1944, la maman de Claude Montaufraie se réveille : "Ma petite sœur réclamait son biberon. Ma maman a vu alors l'avion qui lançait sa fusée sur le pont Notre-Dame. Elle a tout de suite compris. Elle est venue dans ma chambre et c'est là que les premières bombes ont commencé à tomber"

Pendant douze minutes, 1.200 bombes tombent sur Mayenne. La ville est complètement détruite, l'hôpital également. La population se retranche tant bien que mal. Claude s'est senti pris au piège : "On n'avait aucune chance de sortir de la maison. Il y a eu une accalmie de six minutes. Mes frères m'ont dit qu'il fallait sortir. Nous avons marché une dizaine de mètres et il a fallu tout de suite rentrer chez nous, une deuxième vague arrivait"

Cette nuit-là, officiellement, 345 personnes sont mortes mais de nombreuses victimes n'ont pas été identifiées. Des croix blanches sont toujours alignées au cimetière de Mayenne. 

Les forces alliées ont-elles sacrifié la population mayennaise ? Non, explique Claude Montaufraie : "Des messages d'alerte sont tombés quelques jours avant mais tout le monde n'a pas été prévenu".  

La nuit du 9 juin 1944, 1.200 tombes ont rasé la ville de Mayenne.

Les années ont passé. La place du 9 juin 44 à Mayenne est désormais reconstruite mais les souvenirs restent. Claude avoue : "Ma femme m'a souvent proposé d'aller au feu d'artifice du 14 juillet. J'y allais pour lui faire faire plaisir mais j'ai toujours ça en tête"