Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : huit députés d'Occitanie demandent la réouverture des plages

Soixante députés, dont huit de la région Occitanie, ont écrit au Premier ministre pour réclamer la réouverture des plages pour la pratique sportive.

Illustration confinement
Illustration confinement © Radio France - Anne Patinec

Depuis l'annonce du plan de déconfinement le hashtag #RendezNousLaMer est apparu sur les réseaux sociaux. Beaucoup de Français veulent retourner sur les plages. Des élus les soutiennent dans cette requête. À l'initiative de Liliana Tanguy, députée du Finistère, et Bertrand Sorre, député de la Manche, 60 parlementaires dont huit de la région Occitanie ont écrit au Premier ministre Edouard Philippe et à la ministre des Sports pour réclamer la réouverture des plages pour la pratique sportive comme le surf, le kitesurf, le kayak de mer, la voile ou encore la nage. Actuellement, l'accès aux plages est prohibé jusqu'au 2 juin. 

Une situation  paradoxale

Il y a selon eux un paradoxe : à partir du 11 mai, on va pouvoir utiliser les transports en commun, mais il nous sera impossible d’aller nager en mer ou de pratiquer une activité nautique. "Les espaces naturels sont propices à la distanciation physique (...) Ces activités ne sont pas statiques, peuvent se pratiquer sans proximité physique et sans présenter de risque. Nous estimons que les départements où la circulation du virus est limitée (catégorie "vert") sont en mesure de permettre ces pratiques en toute sécurité", écrivent-ils dans cette missive.

À l'instar de l'Australie, il ne serait pas autorisé de rester sur sa serviette. Le bord de mer sera un lieu de passage, selon le concept de "plage dynamique". 

"L'idée n'est pas de faire du farniente, mais la société est tendue et le but, c'est de s'oxygéner, s'aérer." (Patrick Vignal, député de l'Hérault)

Les huit signataires de la région Occitanie sont : Coralie Dubost, Patrick Vignal, Christophe Euzet (Hérault), Alain Péréa et Danièle Hérin (Aude), Annie Chapelier (Gard), Pierre Cabaré (Haute-Garonne), Laurence Gayte (Pyrénées-Orientales).

Patrick Vignal député de l'Hérault l'un des signataires

Choix de la station

À venir dansDanssecondess