Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

8 Français sur 10 ont du mal à boucler leurs fins de mois

jeudi 30 mars 2017 à 11:16 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Une enquête Ipsos Sopra Steria pour France Télévision et Radio France révèle notamment que 81% des Français estiment que leur pouvoir d'achat a baissé ces dernières années. Les étudiants, les familles monoparentales ou encore les retraités sont particulièrement touchés.

81% des Français font attention à ce qu'ils dépensent
81% des Français font attention à ce qu'ils dépensent © Maxppp - Maxppp

"La fin du mois, c'est dur. Surtout les 30 derniers jours !" disait Coluche dans un sketch. Mais il semble aujourd'hui que cette blague soit devenue la réalité de nombreux Français. Le sentiment d'un pouvoir d'achat en baisse est très majoritaire selon l'enquête Ipsos Sopra Steria réalisé pour France Télévision et Radio France : 81% des Français estiment qu'il a baissé ces dernières années. Un sentiment majoritaire au sein de toutes les catégories de population et particulièrement chez les retraités (88%).

Les économies commencent dans les magasins

Il suffit d'interroger les Français dans les rayons d'un supermarché pour vérifier rapidement les données de cette enquête. 81% des Français déclarent faire attention à ce qu'ils dépensent, à l'image de Thomas, étudiant en médecine à Reims : "Je regarde le prix avant de regarder la qualité". Plus d'un Français sur trois (37%) explique également faire leurs courses à cinq euros près ou moins (51% des ouvriers).

Le reportage de Clément Conte

Une fois les dépenses obligatoires payées : loyer, assurances, impôts, électricité... etc, les fins de mois sont difficiles à boucler pour 65% des Français qui déclarent ne pas parvenir à mettre de l'argent de côté. En moyenne, une famille vit avec 2 100 euros par mois, "ce qui ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre", explique Danielle Quantinet, présidente de l'Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) dans la Marne.

La conséquence se ressent dans la composition même des familles selon Danielle Quantinet : "71% souhaiteraient plus d'enfants, mais n'en font pas plus pour des raisons matérielles", explique-t-elle. La santé est également un des postes mis de côté par les familles en cas de difficulté financière, tout comme le chauffage.

"Il faut redonner confiance aux familles" dit l'UDAF

Toujours selon l'enquête Ipsos Sopra Steria, 56% des Français jugent que ce thème du pouvoir d'achat devrait avoir une place importante dans le débat et à 24 jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) a adressé aux candidats un pacte quinquennal pour soutenir les familles. Il s'agit d'une liste de propositions concrètes, comme notamment l'universalité des allocations familiales ou encore le relèvement du quotient familiale, une politique d'accueil de petite enfance, un reste à charge moins lourd en terme de santé et des aides pour éviter les fractures énergétiques.

Danielle Quantinet, présidente de l'UDAF dans la Marne, invitée à 7h45.