Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

8-Mai : ces anciens combattants enchaînent six commémorations en une matinée en Savoie

lundi 7 mai 2018 à 15:47 Par Nelly Assénat et Coline Ouziel, France Bleu Pays de Savoie

On les voit à chaque commémoration militaire : ces anciens combattants sont des porte-drapeaux de plus en plus rare. Rencontre avec Jean et Pierre qui vont assurer ce 8-mai pas moins de six commémorations d'affilée à Chambéry en Savoie.

Pierre Selma ( à g.) et Jean Giroud, 78 ans et toujours porte-drapeaux
Pierre Selma ( à g.) et Jean Giroud, 78 ans et toujours porte-drapeaux © Radio France - Coline Ouziel

Chambéry, France

Ce sont des champions de la commémoration. Jean Girod et Pierre Selva sont des anciens de la guerre d'Algérie, 78 ans chacun. Pour ces commémorations du 8-Mai qui célèbrent la fin de la Seconde Guerre mondiale ils seront porte-drapeaux dans les commémorations organisées à Chambéry. Leur matinée est bien remplie : pour ce mardi 8 mai 2018 ils enchaînent pas moins de six commémorations entre 9h et 13h

Quand on leur demande si ce n'est pas trop lourd et trop fatigant, ils répondent dans un sourire : "il y a toujours les ambulances et les pompiers qui sont là !"

"Nos générations ont vieilli. Les rangs sont clairs" — Jean Girod, porte-drapeau de l'Union fédérale des anciens combattants de Savoie, section Chambéry

A la rencontre de Jean et Pierre-Reportage

"A mon retour de service militaire j'ai amené mon père à un rassemblement d'anciens combattants à Chambéry et il y avait plein de porte-drapeaux de toute la Savoie", raconte Jean Girod. "Maintenant, on se retrouve une dizaine ou une quinzaine des fois".

Certains villages des pays de Savoie n'ont plus de porte-drapeaux

Il faut dire que les porte-drapeaux deviennent rares : ils ne sont qu'une quinzaine cette année à Chambéry par exemple et dans certains villages des pays de Savoie, il n'y a plus du tout d'anciens combattants. "Les associations nous appellent car il y a de moins en moins de porte-drapeau", explique les deux anciens combattants. "Cette année par exemple nous sommes allés à Saint- Michel de Maurienne (pour la commémoration du centenaire de la catastrophe ferroviaire NDLR) (...) nos générations ont vieilli. Les rangs sont clairs".

Les associations nous appellent car il y a de moins en moins de porte-drapeaux reconnaît Jean Girod

Un devoir de mémoire

Depuis le début de l'année 2018 Jean et Pierre ont déjà assuré plus de 15 cérémonies de commémoration. Cela fait beaucoup et pourtant, arrêter, ou même en refuser certains rendez-vous, ils n'y pensent pas : "Tant qu'on tient, on tient ! On tombe, on tombe !". Ce qui les fait tenir, c'est le devoir de mémoire. "Dans ma période militaire j'ai perdu mes copains" explique l'un des deux, "et il y a beaucoup de civils aussi qui ont le même mérite, la mort n'était pas ciblée".

Cette commémoration du 8-Mai ne sera pas la seule cette semaine. En effet, dès samedi nous reverrons les Savoyards Jean et Pierre à Paris, avec 1000 autres porte-drapeau, pour célébrer le centenaire de l'Union fédérale (association qui rassemble 83 fédérations d'anciens combattants et représente 85 000 adhérents en France).

Quelques-unes des commémorations du 8 mai 1945 en Pays de Savoie : 

En Haute-Savoie 

  • 11h : Annecy, au monument aux morts place du Souvenir 
  • 10h45 : Bonneville, place de la mairie 
  • 11h : Frangy, au monument aux morts 
  • 11h15 : Thonon-les-Bains, au monument aux morts 
  • 11h45 : Annecy-le-Vieux, au monument aux morts 
  • 18h30 : Saint-Julien en Genevois, place général de Gaulle 

En Savoie 

  • 10h Chambéryplace de l'Hôtel de ville (prise d'armes)
  • 10h30 Chambéry Clos-Savoiroux, au monument de la résistance
  • 10h : Albertville, monument aux morts de Saint-Sigismond 
  • 10h : Bourget-du-Lac
  • 11h : Les Marches, Place de la Mairie 
  • 11h : Saint-Baldoph, au monument aux morts
  • 11h : Aix-Les-Bains
  • 11h30 : Chambéry cimetière Charrière neuve, au carré militaire 
  • 11h45 : Chambéry Bissy, au monument aux morts
  • 12h15 : Chambéry-le-Vieux, au monument aux morts