Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

8 mai : le retour de la messe en l’honneur de Jeanne d’Arc à Orléans, malgré les polémiques

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

La traditionnelle messe en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc s’est tenue ce samedi matin, dans la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans. Cérémonie restreinte, en raison de la crise sanitaire, et en pleine polémique autour du documentaire de France 3 mais aussi de la charte de la laïcité.

La messe en l'honneur de Jeanne d'Arc s'est tenue ce samedi 8 mai 2021 dans la cathédrale d'Orléans.
La messe en l'honneur de Jeanne d'Arc s'est tenue ce samedi 8 mai 2021 dans la cathédrale d'Orléans. © Radio France - Marine Protais

Environ 600 personnes, selon le décompte de France Bleu Orléans, ont participé à la traditionnelle messe en l’honneur de Jeanne d’Arc, dans la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, ce samedi matin.

Environ 600 personnes ont participé à la messe en l'honneur de Jeanne d'Arc ce samedi matin à Orléans.
Environ 600 personnes ont participé à la messe en l'honneur de Jeanne d'Arc ce samedi matin à Orléans. © Radio France - Marine Protais

Elle a pu se tenir cette année, malgré l’épidémie de Covid-19, mais dans le respect des gestes barrière. 

La jauge était limitée dans la cathédrale d'Orléans, en raison de la crise sanitaire.
La jauge était limitée dans la cathédrale d'Orléans, en raison de la crise sanitaire. © Radio France - Marine Protais

Une place sur deux est condamnée, sauf pour les familles. Les groupes sont eux aussi espacés, notamment les anciennes Jeanne. Elles sont une dizaine, vêtues d’une cap rose framboise. 

Une dizaine d'anciennes Jeanne ont participé à la cérémonie religieuse.
Une dizaine d'anciennes Jeanne ont participé à la cérémonie religieuse. © Radio France - Marine Protais

Au premier rang, des élus loirétains, dont le maire d’Orléans, Serge Grouard, Jean-Pierre Sueur, sénateur PS, Stéphanie Rist, députée La République en Marche, ainsi que le comte de Paris, Jean d’Orléans et son épouse.

Le compte de Paris et son épouse ont assisté à l'office religieux dans la cathédrale d'Orléans.
Le compte de Paris et son épouse ont assisté à l'office religieux dans la cathédrale d'Orléans. © Radio France - Marine Protais

Quelques rangs derrière, Florent Montillot, premier adjoint au maire d'Orléans, ou encore Charles-Eric Lemaignen, adjoint en charge de la circulation. Aucun ne porte l’écharpe tricolore, malgré l’autorisation accordée par la très controversée charte de la laïcité adoptée en décembre dernier. 

Aucun élu ne porte l'écharpe tricolore pendant cette messe en l'honneur de Jeanne d'Arc, malgré la charte de la laïcité.
Aucun élu ne porte l'écharpe tricolore pendant cette messe en l'honneur de Jeanne d'Arc, malgré la charte de la laïcité. © Radio France - Marine Protais

Des élus venus en "tant que citoyens"

En raison de la situation sanitaire, le nombre de participants à la messe du 8 mai a été restreint. Par conséquent, aucune invitation officielle n'a été lancée à l'ensemble du conseil municipal, puisque cela aurait pu poser problème concernant le respect de la jauge maximale autorisée. 

Les élus présents ne sont donc pas venus à l'invitation de la Ville, comme c'est le cas d'habitude, mais de leur propre initiative.  Ce qui explique, selon Charles-Eric Lemaignen, qu'aucun élu ne soit venu avec son écharpe tricolore. 

"Nous avons été invités par l'évêché et non pas par la municipalité cette année. Dans ces conditions, je ne représente pas la ville d'Orléans, donc je ne mets pas mon écharpe. Cela me semblait évident", insiste l'adjoint au maire en charge de la circulation.

Cette année, les élus loirétains ont été invités par l'évêché, et non pas par la municipalité.
Cette année, les élus loirétains ont été invités par l'évêché, et non pas par la municipalité. © Radio France - Marine Protais

Même si, selon lui, la "tradition veut que les élus portent leur écharpe", Florent Montillot, lui, souligne qu'il est venu "en tant que citoyen et pas en tant qu'élu." C'est pourquoi, le premier adjoint au maire d'Orléans, assure d'ores et déjà qu'il la portera l'an prochain.

La messe en l'honneur de Jeanne d'Arc, ce n'est pas une fête nationale, mais locale, et multiséculaire. Et les traditions locales sont justement l'exception à la règle. - Florent Montillot, premier adjoint au maire d'Orléans.

Des traditions, au même titre, selon lui, que les crèches de Noël en Provence, ou la Saint-Roch à Montpellier, qui "doivent répondre à des règles locales."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess