Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 80 ans de la découverte de Lascaux

VIDÉO - 80 ans de la découverte de Lascaux : le préhistorien Serge Maury "énervé" après sa première visite

-
Par , France Bleu Périgord

Les 80 ans de la découverte de la grotte de Lascaux seront fêtés ce samedi 12 septembre en Dordogne. France Bleu Périgord vous propose tous les matins un portrait d'un ou d'une habitant(e) du Périgord qui a fréquenté la vraie grotte. Ce matin les souvenirs de Serge Maury, archéologue

Serge Maury, préhistorien, et archéo technologue
Serge Maury, préhistorien, et archéo technologue © Radio France - Antoine Balandra

J-1 avant les 80 ans de l'invention de la grotte de Lascaux. Lascaux était en effet découverte le 12 septembre 1940 (après un premier repérage d'un petit trou le 8 septembre) par un jeune homme Marcel Ravidat, accompagné pour l'occasion de trois copains : Jacques Marsal, Georges Agniel, et Simon Coencas.  Tous ont aujourd'hui disparu.

La grotte de Lascaux, la vraie, a été fermée au public en 1963. Remplacée par la copie partielle Lascaux 2 puis par Lascaux 4, le centre international d'art pariétal.

Mais certains témoins se rappellent de la vraie grotte. Chaque matin jusqu'à ce samedi, France Bleu Périgord vous propose le témoignage de ces témoins privilégiés. Ce vendredi matin, les souvenirs de Serge Maury, préhistorien, archéo-technologue et ex conservateur départemental du patrimoine.

Il a évidemment vu plusieurs fois la vraie grotte de Lascaux qu'il adore. Mais paradoxalement, sa première expérience dans la vraie grotte étant enfant, reste un plutôt mauvais souvenir.

"J'ai vécu un moment pénible pour moi, parce que j'avais envie d'écouter et de voir. Et j'avais plein de copains cd'écoles qui comme on dit vulgairement s'en foutaient complètement. C'était la sortie scolaire, donc ils se chamaillaient, s'amusaient... C'était un petit peu des conditions de visite pas très bonnes. Et surtout on était pas assez sensibilisés à cette visite si importante. Moi j'ai été émerveillé, c'est pour cela que j'étais si en colère, si remonté contre mes camarades... Parce que moi j'avais envie de poser des questions de savoir, déjà à cette époque là, donc voilà, j'ai été un peu déçu de ce premier contact avec Lascaux" dit Serge Maury. 

Ensuite, Serge Maury se rappelle d'une autre visite, importante pour lui, bien plus tard, à l'appel du préhistorien Jean-Michel Geneste.

"J'y suis revenu plusieurs fois. Notamment au moment où il y a eu les problèmes dans la grotte. Et comme je l'avais vue intacte six ou sept ans avant, j'ai été invité par Jean-Michel pour voir si je voyais des changements, des bouleversements. Donc il a tenu à ce que l'on visite. Et là cela a été pour moi assez bouleversant, car j'y ai vu les problèmes d'atteinte. Qui étaient plus importants que ceux connus en 1963 où Malraux avait fermé la grotte" explique Serge Maury. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess