Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h : Edouard Philippe prêt à laisser les départements assouplir la mesure

-
Par , France Bleu

Edouard Philippe ne voit "aucun inconvénient" à laisser aux présidents de conseil départementaux la capacité de déroger aux 80 km/h sur les routes secondaires, comme le prévoit un amendement porté par le groupe LREM à l'Assemblée nationale, a affirmé le Premier ministre jeudi sur Franceinfo.

Panneau de signalisation 80 km/h (illustration)
Panneau de signalisation 80 km/h (illustration) © Maxppp - Lionel VADAM

Alors que les députés LREM ont déposé à l'Assemblée nationale un amendement proposant un possible retour au 90 km/h sur les départementales, le Premier ministre se dit prêt à laisser les présidents de conseils départementaux décider au cas par cas. "Si les présidents de conseils départementaux souhaitent prendre leurs responsabilités, je n'y vois aucun inconvénient", a déclaré Edouard Philippe, invité de France Info ce jeudi matin.

Ces aménagements devront toutefois être "systématiquement assortie de mesures" garantissant "le plus haut niveau de sécurité routière possible" a précisé le chef du gouvernement.

"Cette mesure [de limiter la vitesse à 80 km/h] peu populaire, qui a suscité incompréhension et parfois colère, permettez-moi juste de remarquer que c'est une politique publique qui a été décidée par l'État et qui a produit des effets", a-t-il ajouté. "En 2018, nous avons eu, notamment grâce à cette mesure, la meilleure année en termes de sécurité routière. Quand je prends une décision, je l'assume."