Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h : le président des Hautes-Alpes veut que le gouvernement fasse marche arrière

-
Par , France Bleu Provence

Le gouvernement n'a encore rien décidé, mais il pourrait bien y avoir un assouplissement de la limitation à 80km/h sur certaines portions des routes secondaires. Le président du département des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, appelle le gouvernement à lancer une véritable étude sur les routes.

Le président des Hautes-Alpes n'est pas le seul à vouloir choisir la limitation sur les routes secondaires.
Le président des Hautes-Alpes n'est pas le seul à vouloir choisir la limitation sur les routes secondaires. © Maxppp - maxppp

Hautes-Alpes, France

Jean-Marie Bernard n'a pas changé d'avis : la limitation de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires dans son département des Hautes-Alpes, il n'en veut pas. Alors quand le gouvernement parle de possibles aménagements il espère bien être entendu. Le président du Conseil départemental estime que la mesure n'a aucun effet bénéfique dans les territoires ruraux :

"Ce qu'il faut regarder c'est le comportement des automobilistes sur ces portions. Et rouler à 80km/h c'est parfois plus dangereux que de rouler à 90 km/h, notamment quand on double un véhicule."

Jean-Marie Bernard souhaite une véritable étude sur la mesure. Mais s'il le pouvait, il rétablirait les 90km/h sur toutes les routes dans son département. 

"Il faut établir des limitations de vitesse au cas par cas, mais pas de façon unilatérale, ça fait râler tout le monde. Il faut regarder calmement ce qui se passe sur les routes." 

Choix de la station

France Bleu