Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

80 km/h sur les routes secondaires : des vies brisées par les excès de vitesse

jeudi 31 mai 2018 à 18:35 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

Matinale spéciale ce vendredi sur France Bleu Armorique. Dans un mois, la vitesse sur les routes départementales à double sens de circulation va passer de 90 à 80 kilomètres/heure. Une mesure controversée pour diminuer le nombre de morts sur les routes. Témoignages et réactions sur notre antenne.

Lydie Bécot a perdu son mari dans un accident à Tinténiac
Lydie Bécot a perdu son mari dans un accident à Tinténiac © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

Le premier juillet prochain, la vitesse va passer de 90 à 80 kilomètres/heure sur les routes départementales à double sens de circulation et sans séparateur central. Objectif du gouvernement, diminuer le nombre de morts sur nos routes sachant que la vitesse reste la principale cause des accidents avec l'alcool. Mais la mesure est polémique. L'association "40 millions d'automobilistes" ou encore "les motards en colère" ne cachent pas leur opposition. Certains élus ruraux estiment que les habitants des campagnes sans autre moyen de transport que la voiture vont être pénalisés.

Trop de drames sur les routes

Un drame sur la route ce sont des vies brisées comme celle de Lydie Bécot une maman de 2 enfants qui a perdu son mari dans un accident le 3 novembre 2017 à Tinténiac au nord de Rennes. Ce menuisier de 44 ans a été tué par un conducteur en état d'ébriété à quelques mètres seulement du domicile familial. Malgré la douleur Lydie Bécot veut témoigner pour que de tel drame ne se reproduise plus.

Douleur et combat

"C'est extrêmement douloureux ce que je vis" explique Lydie Bécot au bord des larmes "Arriver chez soi avec ses enfants un vendredi soir et ne pas voir son mari alors qu'il devait être à la maison, et puis voir les gendarmes, les pompiers et le maire s'approcher de la maison et annoncer cette terrible nouvelle comme quoi mon mari s'en est allé, c'est insupportable". Le chauffard avait 1,5 gramme d'alcool dans le sang, il avait aussi fumé du cannabis, son permis était invalide et n'avait pas d'assurance conforme. Le tribunal correctionnel de Saint-Malo l'a condamné en mars à 4 ans de prison dont 3 ans ferme. Lydie Bécot encaisse un jugement qu'elle trouve insuffisant. Elle affronte sa douleur, mais avec courage décide de se battre pour la mémoire de son mari, pour elle et ses enfants.

Miraculé

Maxime Lainé victime d'un accident il y a 10 ans - Radio France
Maxime Lainé victime d'un accident il y a 10 ans © Radio France - Loïck Guellec

Maxime Lainé est un miraculé. Ce 21 juillet 2008 en vacances à la Baule,  il roule un peu vite et il n'est pas attaché quand il heurte un rond point. La voiture finit sa course contre un mur. Ce jeune adulte en pleine ascension professionnelle est grièvement blessé. Un mois de coma, une soixantaine d'opération et  des séjours successifs dans des centres de rééducation. Maxime n'est plus le même : "J'avais 23 ans, j'étais responsable de magasin à Dinard, je jouais au football et je faisais de la musique avec des copainè, mais du jour au lendemain on ne travaille plus, on ne fait plus de sport. J'ai eu des réparations au niveau du visage et de l'épaule, mon timbre de voix a changé." Maxime reprend "moi je me dis aujourd'hui je suis debout, je marche, je ne peux m'en prendre qu'à moi". Depuis 4 ans, Maxime va beaucoup mieux. A travers une association qui développe l'équithérapie chez les personnes handicapées avec l'aide des chevaux, Il a trouvé un nouveau chemin et peut faire des projets d'avenir.