Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rassemblement contre le racisme à Sens : des jeunes témoignent de leur vécu

-
Par , France Bleu Auxerre

C'était la première manifestation dans l'Yonne contre le racisme, organisée depuis le mouvement parti des États-Unis avec le mort de George Floyd. Environ 80 manifestants avaient répondu à l'appel lancé par le collectif antiraciste de l'Yonne, ce lundi soir place de la République.

Cette manifestation était la première dans l'Yonne depuis le mouvement parti des Etats-Unis avec la mort de George Floyd
Cette manifestation était la première dans l'Yonne depuis le mouvement parti des Etats-Unis avec la mort de George Floyd © Radio France - Renaud Candelier

L’appel avait été lancé par le collectif antiraciste de l’Yonne qui rassemble des partis politiques de gauche, des syndicats et associations de défense des droits de l’homme.  Parmi les manifestants, beaucoup de militants, mais aussi quelques lycéens souvent mineurs, venus défendre une cause qui leur est chère. 

"Combien de fois j'ai vu une personne qui rapproche son sac à main, quand je traverse la rue - Alexandre, 17 ans, lycéen à Sens"

'"Nous vivons un mouvement mondial, une véritable révolte contre le racisme"

Sonia et Valentine, deux lycéennes de Sens, mobilisées lors de cette manifestation contre le racisme
Sonia et Valentine, deux lycéennes de Sens, mobilisées lors de cette manifestation contre le racisme © Radio France - Renaud Candelier

A 17 ans Alexandre, lycéen à Sens s’est déjà senti plusieurs fois jugé pour sa couleur de peau : "en tant que noir, le racisme, je le subis. Je sais de quoi on parle. Combien de fois j'ai vu, quand je traverse la rue, une personne qui rapproche son sac à main, ce n'est pas normal selon moi. Il y a quelques jours pendant le confinement, je sortais d'un magasin, il y avait les policiers sur le parking. Il y avait une dizaine de personnes qui sortaient en même temps que moi et comme par hasard, la seule personne à qui on fait un contrôle d'identité, c'est moi !"

Parmi les manifestants, beaucoup étaient des militants syndicaux ou politiques
Parmi les manifestants, beaucoup étaient des militants syndicaux ou politiques © Radio France - Renaud Candelier

Un racisme présent partout dans la société

C’est contre cela qu’est venue protester Valentine, elle aussi lycéenne : "le racisme est partout, dans les écoles, dans les lycées, dans la rue. Par exemple des moqueries au lycée comme - t'es un gorille - juste parce que ma copine est métisse." En revanche, Victoria, d’origine africaine n’a pas le sentiment que le racisme est présent autour d’elle dans l’Yonne : "moi je sais qu'on traîne tous ensemble, arabes, noirs, ici il y a des personnes de multiples origines, je n'ai jamais eu de problème de racisme. En tout cas, entre nous je ne pense pas que c'est un problème qu'il y a dans l'Yonne."

"L'entre-soi", très présent dans les villages de l'Yonne

Mais il y a une forme de rejet, dans l’Yonne, que ne perçoivent pas forcément ces jeunes estime Jean-Jacques : "il y a des gens, dans certains villages, dont la devise est "vivre entre soi". Dès l'instant où c'est quelqu'un qui vient de l'extérieur, ils sont sectaires." Des manifestants Sénonais qui avaient hier soir le sentiment de participer à un mouvement mondial contre le racisme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess