Société

800.000 collégiens passent le brevet

Par Julie Guesdon, France Bleu jeudi 26 juin 2014 à 8:08

collégiens - photo d'illustration
collégiens - photo d'illustration © MaxPPP

Près de 816.000 collégiens passent ce jeudi et ce vendredi l'examen du brevet. Premier examen de la scolarité française, le brevet pourrait bien être supprimé dans le cadre de la réécriture des programmes scolaires.

Après le bac la semaine dernière, c'est parti pour le brevet. Ce jeudi, près de 816.000 collégiens de troisième sont réunis pour passer le premier examen de leur scolarité. Au programme pour nos futurs lycéens, une épreuve de français jeudi matin suivie des mathématiques jeudi après-midi. L'épreuve d'histoire-géographie-éducation civique aura quant à elle lieu vendredi. En plus de ces épreuves, les collégiens ont eu à passer un oral d'histoire des arts.

A lire aussi > A 11 ans, Jorick passe déjà son brevet des collèges

Débats autour de l'utilité du brevet

Le brevet est un examen discuté. Jugé non nécessaire pour le passage en seconde, il n'en demeure pas moins un exercice en situation réelle bien pratique pour se préparer au baccalauréat et un examen clé pour certains concours de la fonction publique.

Pourtant, il est tout à fait possible, depuis la réforme, d'obtenir son brevet mais de devoir redoubler sa troisième, la majeure partie des évaluations prises en compte étant celles du livret personnel de compétence (LPC), jugé incompréhensible par les professeurs et les parents.

Le diplôme national du brevet (DNB) est accordé en fonction des notes obtenues en contrôle continu pendant les cursus de quatrième et de troisième ainsi que les notes obtenues pendant l'examen. Seule note absence, celle de "vie scolaire", dont la suppression avait été réclamée par le corps éducatif. Les candidats qui ont passé l'épreuve recevront leurs résultats le 9 juillet au plus tard. Et s'ils ont manqué l'examen, une session de rattrapage est prévue les 16 et 17 septembre prochains. 

Le conseil de Benoit Hamon : "regarder Equateur-France en différé"

Le ministre de l'Éducation nationale a souhaité apporter tout son soutien hier aux adolescents qui passent ce matin leur premier examen scolaire. AVce un ultime conseil : ne pas regarder le dernier match de groupe de l'équipe de France, contre l'Équateur, avant l'examen : "Je suggère les boules Quiès pour éviter de savoir [...] le résultat. [...] Les matches de foot, ça se revoit." Benoit Hamon a-t-il été écouté ? Réponse dans les copies.