Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - 800 enfants réunis à Châteaubriant pour la Semaine du Souvenir

mardi 7 novembre 2017 à 18:24 Par Marion Aquilina, France Bleu Loire Océan

Dans le cadre de la Semaine du Souvenir organisée en Loire-Atlantique, près de 800 élèves ont entonné ce mardi la Marseillaise devant le monument aux morts de Châteaubriant. Une manière de rendre hommage aux morts des conflits des XXe et XXIe siècles.

Quelques élèves ont déposé des gerbes devant le monument aux morts de Châteaubriant
Quelques élèves ont déposé des gerbes devant le monument aux morts de Châteaubriant © Radio France - Marion Aquilina

Loire-Atlantique, France

Près de 800 enfants ont chanté La Marseillaise ce mardi, dans le nord de la Loire-Atlantique, à Châteaubriant. C'est l'image forte qui restera sans doute de la célébration qui s'est déroulée devant le monument aux morts, dans le cadre de la Semaine du Souvenir. C'est la troisième édition de cet événement qui a pour but de rendre hommage aux morts des guerres des XXe et XXIe siècles.

"C'est pour montrer qu'on n'a pas oublié ceux qui se sont battus pour Châteaubriant"

Les anciens peuvent se rassurer, la jeune génération n'oublie pas ce qu'il s'est passé. Pendant la cérémonie, les 780 élèves des établissements scolaires de Châteaubriant et des alentours se sont tenus à carreau, ils étaient très contents de pouvoir chanter La Marseillaise. Léa est en classe de CM1 dans l'école Les Terrasses à Châteaubriant : "C'était bien mais on avait peur de se tromper dans les paroles ! On voulait montrer à ceux qui se sont battus pour Châteaubriant qu'on ne les a pas oubliés."

À l'école, tout est fait pour que les jeunes n'oublient pas et pour que la mémoire soit entretenue. Les enfants ont donc parlé de la guerre en classe avec leur maîtresse, Virginie Legrais : "Pour eux c'est difficile de comprendre ce qu'il s'est passé, ils ont du mal à comprendre les raisons d'une guerre." Devant le monument aux morts, les anciens combattants étaient très émus.

Jean-Claude a 77 ans, il a fait la guerre d'Algérie : "Les jeunes voient que les guerres ça ne sert qu'à tuer. C'est bien qu'ils soient venus avec leurs professeurs pour comprendre ce que c'est que la guerre." Un message essentiel pour Jean-Claude qui rappelle que d'ici dix ans, il n'y aura sans doute plus beaucoup d'anciens combattants.