Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

800 personnes marchent dans les rues de Metz pour demander l'état d'urgence climatique

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce samedi matin, 800 personnes, toutes générations confondues, ont défilé dans les rues de Metz dans le cadre de la marche pour le climat. Une marche pour se faire entendre mais aussi pour demander à la mairie et à Metz Métropole de déclarer l'état d'urgence climatique.

800 personnes se sont réunies place de la Comédie à 11 heures pour alerter sur le climat
800 personnes se sont réunies place de la Comédie à 11 heures pour alerter sur le climat © Radio France - Noémie Koppe

Metz, France

"Metz Métropole, urgence climatique !" scandent les citoyens qui défilent dans les rues de Metz ce samedi matin. Au total, 800 personnes se sont rassemblées place de la Comédie avant de démarrer leur marche pour le climat. Une nouvelle marche qui a rassemblé toutes les générations et qui fait suite à la marche organisée par les jeunes vendredi 20 septembre.

Cette fois-ci l'objectif n'est pas seulement de se mobiliser pour alerter les citoyens et politiques, mais de demander à la ville de Metz et à Metz Métropole de déclarer l'état d'urgence climatique.

"On ne nous écoute pas" 

"Aujourd'hui on est tellement dans une crise, qu'on demande l'urgence climatique à Metz Métropole. C'est la première fois que nous faisons cela" affirme Marie Sabine, membre du collectif Metz marche pour le climat. Pour elle, les politiques n'écoutent pas les citoyens. D'ailleurs, ce sentiment est partagé par Eric, qui a marché en tête du cortège. "On aimerait déjà que Metz Métropole reconnaisse qu'il y a un problème climatique" explique-t-il.

Tous les âges étaient présents lors de cette marche pour le climat. - Radio France
Tous les âges étaient présents lors de cette marche pour le climat. © Radio France - Noémie Koppe

Les citoyens demandent à être plus écoutés et réclament des mesures en faveur de la planète. Plus de pistes cyclables, la gratuité des transports en commun ou encore des consignes sur les bouteilles en verre et en plastiques, voici quelques exemples demandés par ces personnes mobilisées. 

Ils se sont ensuite couchés devant le centre commercial Saint-Jacques où une minute de silence a été effectuée. - Radio France
Ils se sont ensuite couchés devant le centre commercial Saint-Jacques où une minute de silence a été effectuée. © Radio France - Noémie Koppe

Trois personnes du collectif Metz marche pour le climat avaient été reçues en juillet dernier par Metz Métropole afin de discuter. Mais pour le collectif ce n'est pas assez. Les membres ont d'ailleurs prévu d'aller au-delà des marches pour le climat et de mener des actions de désobéissance civile les prochains jours afin de se faire entendre. 

Choix de la station

France Bleu