Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

80Km/h sur les routes secondaires, le gouvernement fixe sa limite

mardi 9 janvier 2018 à 10:41 Par Hélène Battini et Olivier Castel, France Bleu RCFM

L’annonce de cette baisse de la vitesse autorisée devrait être faite ce mardi, lors du Conseil Interministériel de la Sécurité Routière. Cela concerne les routes territoriales et départementales en Corse, et devrait permettre de faire baisser la mortalité, selon les essais réalisés sur le continent.

80Km/h sur les routes secondaires, le gouvernement fixe sa limite
80Km/h sur les routes secondaires, le gouvernement fixe sa limite © Maxppp - maxppp

Corse, France

L’inquiétude des transporteurs

Les professionnels du transport, s'inquiètent des coûts que cela pourraient engendrer. Par exemple, les taxis médicalisés pourraient en pâtir. À Ajaccio, le trajet type d'un transport se fait entre un centre hospitalier et le domicile, parfois jusque dans les villages. Mickael Pomi, gérant d'une société de taxis médicalisés, craint de devoir faire 10% de transports en moins par jour.

« On transporte des gens qui ont besoin de respecter leur temps, la circulation va être moins fluide, il va y avoir la psychose du dépassement de vitesse et les gens vont aller beaucoup plus doucement. » 

Dans le transport routier de marchandise, on craint fort de voir la mesure appliquée aussi aux-poids lourd,  Ils seraient non-plus limités à 80 mais à 70KM/H.  - Maxppp
Dans le transport routier de marchandise, on craint fort de voir la mesure appliquée aussi aux-poids lourd, Ils seraient non-plus limités à 80 mais à 70KM/H. © Maxppp - maxppp

Dans le transport routier de marchandise, on craint fort de voir la mesure appliquée aussi aux-poids lourd. Ils seraient non-plus limités à 80 mais à 70KM/H. Lors d'un trajet Ajaccio Bastia, un poids-lourd passerait environ une demi-heure de plus sur la route. Un surcoût de 260€/ mois, selon Vincent Barrau, directeur des transports du premier groupe de transporteurs corses. « On va avoir 30 minutes de service supplémentaire, nous le devons au chauffeur, reste à savoir la manière dont nous allons pouvoir répercuter le coup au client ? »

Quelle efficacité ? 

Le test mené de 2015 à 2017 dans la Nièvre, l'Yonne et la Haute-Saône aurait démontré une baisse la mortalité. Cela dit, même les spécialistes de prévention routière auraient aimé que l'expérimentation se fasse à plus grande échelle, Antoine Tenneroni délégué de l'association de prévention routière de Corse-du-Sud. « La prévention routière souhaite avoir cette préfiguration pour 5 ans, pour que véritablement ce qui sera fait ne puisse pas être contesté ! Ce n’est pas une mesure populaire, les gens ne sont pas favorables à cette limitation de vitesse ne voyant pas forcement ce que cela peut apporter, mais pour les gens qui travaillent dans le cadre de la sécurité routière elle pourra faire baisser le nombre de morts sur les routes. » 

Baisser la vitesse moyenne d'un pour cent seulement signifie déjà 4% de mortalité en moins, mais sur les routes secondaires les dépassements de vitesse représentent toujours 36 % des accidents mortels. 3 477 personnes sont mortes sur la route en 2016, 4 en Corse, un  chiffre qui augmente depuis 3 ans.