Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

9.000 protections hygiéniques lavables bientôt distribuées dans les collèges de la Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Le département de la Sarthe se mobilise pour lutter contre la précarité menstruelle chez les adolescentes : une expérimentation est lancée cette année pour mettre à disposition des protections hygiéniques lavables dans tous les collèges.

Le département de la Sarthe va expérimenter la mise à disposition de protections hygiéniques réutilisables dans les collèges
Le département de la Sarthe va expérimenter la mise à disposition de protections hygiéniques réutilisables dans les collèges © Radio France - Week'Up

C'est un pas de plus dans la lutte contre la précarité menstruelle en Sarthe : le département va mettre à disposition 9.000 protections hygiéniques à destination des adolescentes dans les collèges publics comme privés. "On s'est rendus compte qu'il s'agit d'un vrai enjeu", lance le président du Département, Dominique Le Mèner. 

Il s'agit de serviettes hygiéniques lavables et réutilisables, qui seront distribuées dans les infirmeries scolaires des établissements. Le Département fait pour cela appel à deux entreprises sarthoises, La Week'Up et Plastigom, qui se sont associées fin 2020 pour créer ces protections durables. "Il faut compter environ un mois et demi de production pour cette commande massive, explique Corinne Boulay, créatrice de La Week'Up.On devrait livrer dans les collèges dans la deuxième quinzaine de mars."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess