Société

A 90 ans, elle reçoit la Médaille des Justes parmi les Nations

Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan lundi 26 septembre 2016 à 5:30

Yvette Dugast (veste noire) aux côtés de Monique Covrigaru, l'ancienne enfant juive accueillie au Cellier pendant la seconde guerre mondiale.
Yvette Dugast (veste noire) aux côtés de Monique Covrigaru, l'ancienne enfant juive accueillie au Cellier pendant la seconde guerre mondiale. © Radio France - Pascale Boucherie

Une habitante du Cellier (44) a reçu ce dimanche la médaille des Justes parmi les Nations, la plus haute distinction civile de l'état d'Israël. Pendant la seconde guerre mondiale sa famille a accueilli une enfant juive dans le plus grand secret : Monique Covrigaru, présente à la cérémonie.

Monique Covrigaru a aujourd'hui 79 ans. Elle vit à Houston aux Etats-Unis. Mais ce dimanche elle était au Cellier en Loire-Atlantique pour assister devant quelques 500 personnes réunies à la salle des fêtes, à la cérémonie de remise de la médaille des Justes à Yvette Dugast, ainsi qu'à sa soeur et à ses parents aujourd'hui décédés. Pendant la seconde guerre mondiale, cette famille l'a accueilli dans le plus grand secret.

Tout le village était en danger à cette époque. Lorsque la famille a ouvert sa maison et son coeur, c'était du bonheur. On m'avait dit à l'époque on sait que tu es juive, mais tu ne peux le dire à personne- Monique Corvigaru.

Monique Corvigaru raconte comment la famille d'Yvette Dugast lui a sauvé la vie.

La médaille des Justes parmi les Nations a été remise par le représentant de l'ambassadeur de l'état d'Israël en France. La région Pays de la Loire compte désormais 179 Justes, la Loire-Atlantique 19.