Société

90 premiers réfugiés seront accueillis prochainement dans la Loire

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 16 septembre 2015 à 15:51

Fabien Sudry le préfet de la Loire
Fabien Sudry le préfet de la Loire © Radio France - Sandrine Morin

Les services de l'État dans la Loire préparent l'accueil des réfugiés qui affluent en ce moment en France. Sur les 24 000 annoncés par le chef de l'État, le département en accueillera "sa part" confirme le préfet de la Loire.

Une réunion est programmée lundi 28 septembre avec tous les maires de la Loire qui veulent prendre en charge des familles. Un premier groupe devrait arriver assez rapidement. Il s'agit de 90 Irakiens, Érythréens et Syriens qui font partie des 6.000 réfugiés qui ont été acceptés par le chef de l'État dès le mois de juin. Pour le reste, beaucoup d’incertitudes et pas de chiffres. On ne sait pas combien la Loire va accueillir de réfugiés sur les 2500 qui viendront en Rhône-Alpes. Mais le préfet se veut serein. « C'est quelque chose dont nous avons l'habitude. Nous avons en ce moment 1000 réfugiés accueillis dans nos centres. Ce processus, ce n'est pas une découverte pour nous. » La préfecture qui ne veut pas donner le nombre de communes qui se sont portées volontaires : « on n’est pas en train de faire un palmarès, mais elles sont nombreuses. »

Des particuliers et des associations ont aussi pris contact avec les services de la préfecture. Concrètement où seront accueillis ces réfugiés ? Le préfet de la Loire est très clair. Pas question de trouver un grand bâtiment vide pour accueillir ces familles. Il incite plutôt les communes à recenser les logements vides. « Le marché du logement est plutôt détendu dans la Loire... ça devrait être plus facile. »  Et Fabien Sudry regarde également du côté des petites communes, rurales.  "Il faut un équilibre territorial", insiste le préfet.

Et pour suivre le dossier au mieux un coordinateur a été nommé. Il s'agit de Didier Couteaud, directeur de la départemental de la cohésion sociale.